Acide phytanique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide phytanique
Phytanic acid.png
Structure de l'acide phytanique
Identification
Nom IUPAC acide 3,7,11,15-tétraméthylhexadécanoïque
No CAS 14721-66-5
PubChem 26840
ChEBI 16285
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C20H40O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 312,5304 ± 0,0194 g/mol
C 76,86 %, H 12,9 %, O 10,24 %,
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide phytanique est un acide gras saturé terpénoïde apporté dans l'alimentation par les produits laitiers, la graisse animale de ruminants et certains poissons. L'alimentation occidentale en apporte typiquement entre 50 et 100 µg quotidiennement.

C'est un acide gras méthylé d'origine végétale.

L'acide phytanique ne peut être dégradé par β-oxydation et subit au contraire dans les peroxysomes une α-oxydation en acide pristanique par élminiation d'un atome de carbone. L'acide pristanique peut quant à lui être dégradé par β-oxydation. Les patients atteints de la maladie de Refsum ont une α-oxydation génétiquement défectueuse qui ne leur permet pas de métaboliser l'acide phytanique, lequel s'accumule dans le sang et les tissus. Les symptômes sont l'anosmie avec parfois une rétinite pigmentaire, une neuropathie, une ataxie cérébelleuse, une surdité et une ichtyose.

Un apport alimentaire significatif en acide phytanique, surtout des laitages, et en particulier du beurre, est lié à un risque élevé de cancer de la prostate[2].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Margaret E. Wright, Phyllis Bowen, Jarmo Virtamo, Demetrius Albanes and Peter H. Gann Estimated phytanic acid intake and prostate cancer risk: A prospective cohort study International Journal of Cancer, 131(6), 1396–1406, 15 septembre 2012