Acide eicosanoïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
acide arachidique
structure de l'acide arachidique
structure de l'acide arachidique
structure de l'acide arachidique
Identification
Nom IUPAC acide icosanoïque
Synonymes

acide arachique, acide arachidique

No CAS 506-30-9
No EINECS 208-031-3
No RTECS JX3780000
PubChem 10467
ChEBI 28822
SMILES
InChI
Apparence cristaux
Propriétés chimiques
Formule brute C20H40O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 312,5304 ± 0,0194 g/mol
C 76,86 %, H 12,9 %, O 10,24 %,
Propriétés physiques
fusion 75,4 °C[2]
74 à 76 °C[3]
ébullition 328 °C[2]
205 °C sous 1,0 mmHg[réf. nécessaire]
Solubilité Pratiquement insoluble dans l'eau.
Soluble dans le benzène, l'alcool absolu chaud, le chloroforme, l'éther, l'éther de pétrole[3]
Masse volumique 0,8240 g·cm-3 à 100 °C[réf. nécessaire]
Point d’éclair 110 °C[3]
Propriétés optiques
Indice de réfraction 1,4250 à 100 °C (éclairage : sodium)[réf. nécessaire]
Précautions
SIMDUT[4]

Produit non contrôlé
Écotoxicologie
LogP 9,29 (octanol-eau)[2]
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide eicosanoïque ou acide arachidique est un acide gras saturé en C20, de formule semi-développée CH3(CH2)18COOH. Il est présent dans l'huile d'arachide et d'autres huiles végétales, et les huiles de poisson.

Sel[modifier | modifier le code]

L'acide eicosanoïque étant un acide carboxylique, il peut former des sels d'icosanoate (d'arachidate) avec différents contre-cations.

Contre-cation Numéro CAS[2]
sodium, Na+ 13257-34-6
potassium, K+ 18080-76-7
calcium, Ca2+ 22302-43-8
baryum, Ba2+ 2636-14-8
magnésium, Mg2+ 57593-01-8
ammonium, NH4+ 57593-01-8

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a, b, c et d (en) « Arachidic acid » sur ChemIDplus.
  3. a, b et c Fiche Sigma-Aldrich du composé Arachidic acid synthetic, ≥99.0% (GC), consultée le 16 septembre 2014.
  4. « Acide arachidique » dans la base de données de produits chimiques Reptox de la CSST (organisme québécois responsable de la sécurité et de la santé au travail), consulté le 25 avril 2009