Acide décanoïque

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide caprique
Structure de l'acide caprique
Structure de l'acide caprique
Structure de l'acide caprique
Identification
Nom IUPAC Acide décanoïque
Synonymes Acide caprique
No CAS 334-48-5
No EINECS 206-376-4
PubChem 2969
ChEBI 30813
FEMA 2364
SMILES
InChI
Propriétés chimiques
Formule brute C10H20O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 172,2646 ± 0,01 g/mol
C 69,72 %, H 11,7 %, O 18,58 %,
Propriétés physiques
fusion 31 °C (304 K)
ébullition 269 °C (542 K)
Masse volumique 0,893 g·cm-3 à 25 °C
Point d’éclair 112 °C
Pression de vapeur saturante 15 mmHg à 160 °C
Thermochimie
Cp
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide décanoïque, plus couramment appelé acide caprique, est un acide gras saturé à dix atomes de carbone, de formule semi-développée CH3–(CH2)8–COOH. On le trouve dans l'huile de coco et l'huile de palmiste, ainsi que dans le lait de divers mammifères — dont les chèvres, d'où son nom — et, dans une moindre mesure, dans la graisse d'autres animaux. On l'utilise au laboratoire en synthèse organique et dans l'industrie pour produire des parfums, des lubrifiants, des graisses, des élastomères, des colorants, des plastiques, des additifs alimentaires et des produits pharmaceutiques.

Cet acide carboxylique se comporte comme un tensioactif car sa chaîne hydrocarbonée est hydrophobe tandis que le carboxyle est hydrophile du fait de sa polarité. C'est ce qui le rend intéressant notamment dans l'industrie du savon.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. (en) Carl L. Yaws, Handbook of Thermodynamic Diagrams, vol. 3, Huston, Texas, Gulf Pub. Co.,‎ 1996 (ISBN 0-88415-859-4)