Acide carminique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir E120 (homonymie).

Carmin

Composante
RVB (r, v, b) (150, 0, 24)
Triplet hexa. 960018
CMJN (c, m, j, n) (0 %, 100 %, 84 %, 41 %)
TSL (t, s, l) (350°, 100 %, 29 %)
Acide carminique
Acide carminique
Identification
Synonymes

C.I. 75470
C.I. Natural red 4
Cochenille
Rouge cochenille
Carmins
Crimson Lake
Cochineal

No CAS 1260-17-9
No EINECS 215-023-3
No E E120
SMILES
InChI
Apparence solide rouge
Propriétés chimiques
Formule brute C22H20O13  [Isomères]
Masse molaire[1] 492,3864 ± 0,0229 g/mol
C 53,66 %, H 4,09 %, O 42,24 %,
Propriétés physiques
fusion 136 °C (décomposition)[2]
Solubilité 1 300 mg·l-1 (eau, 25 °C)[2]
Masse volumique 490 kg·m-3
Propriétés optiques
Spectre d’absorption 495 nm
Pouvoir rotatoire +3,1 º; c = 1 dans l'eau
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide carminique (C22H20O13) est un éther de couleur rouge présent naturellement chez la cochenille. Cet insecte produit l'acide pour se protéger des prédateurs. L'acide carminique est l'agent colorant du carmin.

Il est également nommé Carmins, Cochenille, Rouge cochenille, Cochineal, Crimson Lake, Natural Red 4[3],[4], Sang de Saint Jean, Cramoisi, Vermeil[5].

La première production synthétique d'acide carminique par des chimistes organiciens remonte à 1991.

Propriétés[modifier | modifier le code]

  • pH : 1,6 (10 g·l-1, 20 °C)

Production[modifier | modifier le code]

structure du carmin, complexe d'acide carminique et d'aluminium

Utilisation[modifier | modifier le code]

L'acide carminique est utilisé comme colorant alimentaire sous le numéro E120.

L'acide carminique peut servir à doser le bore en solution entre 1 et 10 mg·l-1 [6].

Toxicité[modifier | modifier le code]

Connu pour déclencher sur une partie restreinte de la population des allergies diverses allant de l'urticaire et l'asthme jusque - plus rare - des chocs anaphylactiques très graves, les réactions au départ de cosmétiques sont plus fréquentes et sont attribuées aux restes d'insectes utilisés pour sa fabrication. Si l'additif est aujourd'hui synthétisable ce n'est pas encore le cas pour l'alimentation industrielle.

Comme de nombreux colorants, E120 est soupçonné de causer de l'hyperactivité et devrait être proscrit chez l'enfant[réf. nécessaire].

À l'instar de nombreux colorants, E120 peut être vendu sous forme de laques d'aluminium : un métal soupçonné, dans l'alimentation transformée, de neurotoxicité [4].

Source[modifier | modifier le code]

  • Allevi, P. et al. 1991. The 1st Total Synthesis of Carminic Acid. Journal of the Chemical Society-Chemical Communications 18:1319-1320
  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. a et b (en) « Carminic acid » sur ChemIDplus, consulté le 21 août 2009
  3. E120 www.les-additifs-alimentaires.com
  4. a et b E120 www.additifs-alimentaires.net
  5. Pigments d'origine animale
  6. « Le bore », sur www.hc-sc.gc.ca (consulté le 8 août 2010)

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]