Acide élaïdique

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acide élaïdique
Acide élaïdique
Acide élaïdique
Identification
Nom IUPAC Acide trans-octadéc-9-énoïque
No CAS 112-79-8
No EINECS 204-006-6
PubChem 637517
ChEBI 27997
SMILES
InChI
Apparence écailles incolores
Propriétés chimiques
Formule brute C18H34O2  [Isomères]
Masse molaire[1] 282,4614 ± 0,0174 g/mol
C 76,54 %, H 12,13 %, O 11,33 %,
Propriétés physiques
fusion 43 à 45 °C
ébullition 288 °C (133 hPa)
Solubilité Insoluble dans l'eau
Point d’éclair 113 °C
Précautions
Directive 67/548/EEC
Irritant
Xi



Écotoxicologie
DL50 100 mg·kg-1 (souris, intraveineuse)
Composés apparentés
Isomère(s) Acide oléique
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acide élaïdique est un acide gras trans correspondant à l'acide trans9 18:1 n-9 et isomère de l'acide oléique.

Il est produit lors de l'hydrogénation partielle d'huiles végétales.

L'effet défavorable de cet acide gras trans sur le risque de maladie cardiovasculaire[2] est bien établi : "dans l'étude ATBC, il existait une corrélation entre l'apport total en acides gras trans et le risque de décès coronarien", et "la sévérité des lésions coronaires appréciées par angiographe était corrélée au contenu en acides gras trans des plaquettes (C18:1 trans 9, c’est-à-dire acide élaïdique, ou C18:1 trans 8)"[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  2. Brochure "Viande et santé humaine" de l'Association Royale des Ingénieurs, issue de la Faculté des Sciences Agronomiques de Gembloux, en Belgique, page 14
  3. Graisses du lait et athérosclérose, Pr. Olivier ZIEGLER