Achluophobie

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir peur du noir.

La peur du noir est une peur répandue chez les enfants et, à un niveau spécifique, chez les adultes. La peur du noir n'est habituellement pas une peur du noir en lui-même, mais une peur de dangers possibles ou imaginés cachés par le noir[1], ou encore une peur d'être aveugle. Un certain degré de peur du noir est naturellement observé, spécialement lors de la phase du développement chez l'enfant[2]. La plupart des analystes rapportent que la peur du noir se manifeste rarement avant l'âge de 2 ans[3]. Lorsqu'une peur est assez élevée pour atteindre un niveau considéré pathologique, elle est nommée nyctophobie (du grec νυξ, "nuit" et φοβια, phobie), scotophobie, de σκότος - "obscurité", ou lygophobie, de λυγή - "luminosité" et achluophobie.

Quelques analystes, à commencer par Sigmund Freud, considèrent la peur du noir comme une manifestation de l'anxiété de séparation[4].

Une autre théorie a été faite durant les années 1960 lorsque des scientifiques faisaient l'expérience de molécules concernant la mémoire. Lors d'une expérience, des rats, habituellement des animaux nocturnes, ont été conditionnés à la peur du noir et une substance nommée « scotophobine » était supposément extraite du cerveau des rats ; cette substance serait responsable de la peur du noir. Cependant, ces découvertes ont été démenties[5].

Annexes[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  1. (en) William Lyons (1985) "Emotion", ISBN 0521316391 p. 75
  2. (en) Adele Pillitteri (2006) "Maternal and Child Health Nursing", ISBN 0781777763
  3. (en) Arthur T Jersild (2007) "Children's Fears", ISBN 1406758272, p. 173
  4. Sigmund Freud, Introduction to Psychoanalysis. *"I once heard a child who was afraid of the darkness call out: 'Auntie, talk to me, I'm frightened.' 'But what good will that do? You can't see me;' to which the child replied: 'If someone talks, it gets lighter.' "
  5. (en) Louis Neal Irwin (2006) "Scotophobin: Darkness at the Dawn of the Search for Memory Molecules", ISBN 0761835806