Achille Grassi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Achille Grassi
Image illustrative de l'article Achille Grassi
Biographie
Naissance 16 février 1456
Bologne Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Décès 22 novembre 1523
Rome Flag of the Papal States (pre 1808).svg États pontificaux
Cardinal de l’Église catholique
Créé
cardinal
10 mars 1511 par le
pape Jules II
Titre cardinalice Cardinal-prêtre de S. Sisto
Cardinal-prêtre S. Maria in Trastevere
Évêque de l’Église catholique
Consécration épiscopale 13 février 1506
Évêque de Pomaria
Camerlingue du Collège des cardinaux
Évêque de Bologne
Nonce apostolique en Suisse
Évêque de Città di Castello
(en) Notice sur www.catholic-hierarchy.org

Achille Grassi (né à Bologne en Émilie-Romagne, Italie, alors dans les États pontificaux, le 16 février 1456 et mort le 22 novembre 1523 à Rome) est un cardinal italien du XVIe siècle. Il est le grand-oncle du cardinal Carlo Grassi.

Biographie[modifier | modifier le code]

Achille Grassi étudie à l'université de Bologne. Il est abbé commendatario de S. Maria di Montearmato et de S. Maria in Strada, près de Bologna, archiprêtre de S. Giovanni Evangelista di Pastrino, recteur de S. Clemente di San Giovanni in Persiceto et chanoine à Bologne. Il va à Rome et est nommé auditeur à la Rote romaine en 1491. Grassi est référendaire du Saint-Père et il a 4 enfants illégitimes. En 1506 il est nommé évêque de Città di Castello. Grassi exerce plusieurs missions diplomatiques pour le pape et est nommé nonce en Suisse en 1509.

Il est créé cardinal par le pape Jules II lors du consistoire du 10 mars 1511. Le cardinal Grassi est transféré au diocèse de Bologne en 1511 et est légat extraordinaire en Angleterre en 1514. En 1517-1518 il est camerlingue du collège des cardinaux. En 1521 il est nommé encore évêque de Pomesania.

Il participe aux conclave de 1513 (élection de Léon X), de 1521-1522 (élection d' Adrien VI) et de 1523 (élection de Clément VII). Il meurt trois jours après ce dernier conclave.

Voir aussi[modifier | modifier le code]