Achille Duchêne

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Duchêne.

Achille Duchêne est un paysagiste français né en 1866 et mort en 1947.

Fils du jardiniste Henri Duchêne (1841-Lorient), Achille Duchêne fut le paysagiste attitré de la haute société à la fin du XIXe siècle et à la Belle Époque. Il dessina plus de 6 000 jardins.

Biographie[modifier | modifier le code]

Achille Duchêne apprend de son père, avec qui il collabore très tôt, la science du tracé et de la perspective ainsi que des subtils nivellements de terrain. Admirateur d'André Le Nôtre, il ressuscite le jardin à la française et en diffuse le modèle dans le monde entier, jusqu'en Californie. Il supervise notamment la réalisation du jardin d'eau de Blenheim Palace (Angleterre) pour le duc de Marlborough.

Surnommé le « prince des jardins » par Ernest de Ganay, qui le fait travailler au château de Courances, il livre avec les parterres du château de Voisins à Saint-Hilarion, pour le comte Edmond de Fels, la réalisation considérée comme son chef-d'œuvre où « le paysage sert de toile de fond, comme un décor de théâtre ».

Constatant que les projets fastueux de la haute société se raréfient considérablement après la Première Guerre mondiale, Duchêne publie en 1935 Les Jardins de l'avenir, livre dans lequel il affirme qu'il n'y a plus d'avenir pour les grands parcs aristocratiques et qu'il faut désormais concevoir des jardins plus petits et plus faciles d'entretien. Il y livre sa conception de nouveaux types de parcs, comme le « jardin social ».

Principales réalisations[modifier | modifier le code]

Parcs de châteaux[modifier | modifier le code]

Autres jardins[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Ancien château de Montretout ou "nouveau château" de Dangu (Eure), sur le site culture.gouv.fr, consulté le 24 août 2014

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Jean-Christophe Molinier, Jardins de ville privés, 1890-1930, Ramsay/Cortanze, 1991
  • Les Jardins des Duchêne en Europe, Spiralinthe/Fonds Duchêne, 2000

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :