Achigan à grande bouche

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Achigan à grande bouche

alt=Description de l'image Micropterus salmoides 2.jpg.
Classification
Règne Animalia
Embranchement Chordata
Sous-embr. Vertebrata
Super-classe Osteichthyes
Classe Actinopterygii
Sous-classe Neopterygii
Infra-classe Teleostei
Super-ordre Acanthopterygii
Ordre Perciformes
Sous-ordre Percoidei
Famille Centrarchidae
Genre Micropterus

Nom binominal

Micropterus salmoides
Lacépède, 1802

Synonymes

  • Aplites salmoides (Lacepède, 1802)
  • Grystes megastoma Garlick, 1857
  • Huro nigricans Cuvier, 1828
  • Huro salmoides (Lacepède, 1802)
  • Labrus salmoides Lacepède, 1802
  • Micropterus salmoides (Lacepède, 1802)
  • Perca nigricans (Cuvier, 1828)

L'Achigan à grande bouche[1] (Micropterus salmoides), appelé black-bass[2], perche truitée[2] ou perche noire en Europe francophone, est une espèce de poisson d'eau douce d'origine nord-américaine introduite en Europe à la fin du XIXe siècle en vue de multiplier le nombre d'espèces intéressantes d'un point de vue sportif et économique.

Description[modifier | modifier le code]

Achigan à grande bouche

Son nom commun canadien français d'achigan à grande bouche dérive de la langue algonquinne : « At-Chi Gane » (celui qui se bat), en référence au comportement très combatif des deux espèces qui portent ce nom. Son corps rappelle celui d'une perche robuste ou d'un crapet de roche. Il a une teinte d'ensemble verdâtre. En France, sa taille moyenne est de 30 à 50 centimètres et ne dépasse guère les 60 cm pour un poids de 500 gramme à 3 kg.

Répartition[modifier | modifier le code]

Ce poisson est originaire d'Amérique du Nord : Saint-Laurent ; grands lacs, Baie d'Hudson (rivière rouge), et bassins de Fleuve Mississippi ; drainages atlantiques de Caroline du Nord en Floride et dans la partie nord du Mexique. On le trouve désormais un peu partout à la suite de son introduction par l'homme.

Régime alimentaire[modifier | modifier le code]

C'est un poisson carnivore vorace dont le régime alimentaire varie selon la maturité. Alors que les jeunes consomment essentiellement du plancton et des insectes aquatiques, les adultes s'attaquent plutôt à des proies plus grosses telles que les écrevisses, d'autres poissons mais aussi des grenouilles, des têtards et même des rats d'eau.

Prédateur du poisson-chat, il peut aider à ôter ces indésirables des pièces d'eaux.

Reproduction[modifier | modifier le code]

La ponte a lieu au printemps quand la température de l'eau atteint plus de 15 °C). Il semblerait que les plus gros spécimens pondent en premier dans des eaux plus profondes. Les femelles peuvent émettre plus d'un million d'œufs durant la période de reproduction. La ponte a lieu dans une cuvette préparée par le mâle sur le sol. Par ailleurs, ils protègent œufs et alevins en chassant tout prédateur s'approchant trop près.

Pêche[modifier | modifier le code]

Les principales espèces visées par la pêche sportive, pour sa défense, sont les espèces dites à grande et petites bouches. C'est un poisson très vorace, mais il reste méfiant. Bien qu'il peut être pris au appâts naturels (poissons, morceaux de couenne de porc, vers… Tout ce qui à la taille de sa gueule et qui bouge peut faire partie de son prochain repas), les pêcheurs préfèrent les capturer au lancer avec comme appâts des leurres de surfaces qui pourfendent la surface de l'eau. Les attaques du black-bass sont impressionnantes.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Renseignements taxinomiques: Achigan à grande bouche », sur Ministère des Ressources naturelles et de la Faune (consulté le 25 novembre 2009)
  2. a et b FishBase, 2010

Dans la littérature[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Références externes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :