Érable à épis

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Acer spicatum)
Aller à : navigation, rechercher

Acer spicatum

L'érable à épis (Acer spicatum), aussi appelé plaine bâtarde, est un petit arbre que l'on rencontre à l'état naturel au nord-est de l'Amérique du Nord.

Description[modifier | modifier le code]

Schéma illustrant certains caractéristiques morphologiques de Acer spicatum.
Acer spicatum en fleurs, à la fin du mois de juin, au Québec.

Parmi les plus petits érables, Acer spicatum mesure généralement de 3 à 8m de hauteur. Ses feuilles trilobées, cordées et grossièrement dentées font de 8 à 12cm de longueur. Des grappes de petites fleurs jaunâtres s'ouvrent vers la fin du printemps, en mai ou juin au Québec. Les fruits sont des disamares rouges.

Écologie[modifier | modifier le code]

Cette espèce pousse dans les bois rocheux et humides, particulièrement à la lisière.

Répartition[modifier | modifier le code]

On retrouve l'érable à épis du côté est de l'Amérique du Nord, de la Saskatchewan à l'ouest au Labrador à l'est[1], jusqu'à la Géorgie au sud[2]. Au Québec, c'est l'espèce d'érable qui monte le plus au nord[3], jusqu'à la latitude du lac Mistassini.

Utilisations[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Frère Marie-Victorin, Flore laurentienne, 1995, 3e éd. (1re éd. 1935), Gaëtan Morin Éditeur, Montréal, 1093 p.
  • Père Louis-Marie, Flore-manuel de la province de Québec, 1935, Montréal, 320 p.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Brouillet, L., F. Coursol, and M. Favreau. 2006. VASCAN. The database of Canadian vascular plants.
  2. Duncan, W.H., and J.T. Kartesz. 1981. Vascular flora of Georgia; Jones, S.B., and N. Coile. 1988. The distribution of the vascular flora of Georgia.
  3. Frère Marie-Victorin, Flore laurentienne, 1995, 3e éd. (1re éd. 1935), Gaëtan Morin Éditeur, Montréal, 1093 p.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :