Ace Atkins

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Atkins.

Ace Atkins

alt=Description de l'image Ace Atkins Natick MA 2013.jpg.
Nom de naissance William Ace Atkins
Activités Romancier, journaliste
Naissance 28 juin 1970 (44 ans)
Troy, Alabama, Drapeau des États-Unis États-Unis
Langue d'écriture Anglais américain
Genres Roman policier
Distinctions Gumshoe Award (2004)
Barry Award (2007)

Œuvres principales

Ace Atkins, né le 28 juin 1970 à Troy, en Alabama, est un journaliste et auteur américain de roman policier.

Biographie[modifier | modifier le code]

Pendant ses études, il joue au football américain dans l'équipe de l'Université d'Auburn. Une série de victoires sans défaite au championnat de 1993 vaut à cette équipe de faire la couverture du magazine Sports Illustrated. Peu après, Ace Atkins décroche un diplôme avec majeure en écriture de scénario, mais se destine au journalisme.

Atkins devient célèbre quand sa série d'articles sur des enquêtes criminelles, publiée dans le Tampa Tribune, est nommée pour l'obtention du Prix Pulitzer. Cette reconnaissance le décide à se lancer dans l'écriture de romans policiers. Il attire rapidement l'attention des milieux littéraires par la publication de Blues Bar, Tampa Confidential et Le Jardin du diable. Dans ce dernier roman, le héros est l'écrivain Dashiell Hammett à l'époque où il devient agent pour la Pinkerton National Detective Agency. Plusieurs romans de Ace Atkins ont pour héros récurrent Nick Travers, un ancien joueur professionnel de football américain - tout comme le père de l'auteur - devenu détective amateur, ou encore, le garde forestier Quinn Colson.

En 2001, il déménage avec sa famille sur une ferme historique non loin de Oxford, Mississippi, petite ville sise dans une région où se déroulent plusieurs de ses romans.

Après la mort de Robert B. Parker, Atkins est choisi par les héritiers pour prolonger la série du détective Spencer.

Œuvre[modifier | modifier le code]

Romans[modifier | modifier le code]

Série Nick Travers[modifier | modifier le code]

  • Crossroad Blues (1998)
  • Leavin's Trunk Blues (2000)
  • Dark End of the Street (2002)
    Publié en français sous le titre Blues Bar, Paris, Éditions du Masque, 2005, (ISBN 978-2-7024-3234-1) ; réédition, Paris, Rivages/Noir no 690, 2008
  • Dirty South (2004)
    Publié en français sous le titre Dirty South Rap, Paris, Éditions du Masque, 2006 (ISBN 9782702432334)

Série Quinn Colson[modifier | modifier le code]

  • The Ranger (2011)
    Publié en français sous le titre Retour à Jericho, Paris, Éditions du Masque, 2013 (ISBN 978-2-7024-3833-6)
  • The Lost Ones (2012)
  • The Broken Places (2013)
  • The Forsaken (2014)

Série Spencer[modifier | modifier le code]

  • Robert B. Parker's Lullaby (2012)
  • Robert B. Parker's Wonderland (2013)

Autres romans[modifier | modifier le code]

  • White Shadow (2006)
    Publié en français sous le titre Tampa Confidential, Paris, Éditions du Masque, 2008 (ISBN 978-2-7024-3323-2)
  • Wicked City (2008)
  • Devil's Garden (2009)
    Publié en français sous le titre Le Jardin du diable, Paris, Éditions du Masque, 2011 (ISBN 978-2-7024-3465-9)
  • Infamous (2010)

Nouvelles[modifier | modifier le code]

Nouvelle de la série Nick Travers[modifier | modifier le code]

  • Last Fair Deal Gone Down (2012)

Anthologies auxquelles participe Ace Atkins[modifier | modifier le code]

  • They Write Among Us (2003)
  • New Orleans Noir (2007)
  • Delta Blues (2010)
  • Damn Near Dead 2 : Live noir or Dying Trying (2010)

Autre ouvrage[modifier | modifier le code]

  • Larry Towell : In the Wave of Katrina (2006)

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

Référence[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]