Accumulateur oxyde d'argent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Pile d'oxyde d'argent.

Les accumulateurs oxyde d'argent sont des accumulateurs électriques construits à partir d'oxyde d'argent. Ils sont désignés par le code S (pour silver[note 1]) par la commission électrotechnique internationale (IEC). Ce sont des piles jetables (en) ayant une haute densité d'énergie.

Elles se divisent généralement en deux formats : celles très petites pouvant servir de pile bouton et celles plus grandes utilisées lorsque la performance supérieure de la chimie basée sur l'oxyde d'argent est jugée plus importante que le coût engendré.

En septembre 2012, les piles d'oxyde d'argent constituent environ 20 % des ventes de batteries au Japon[note 2].

Caractéristiques[modifier | modifier le code]

La cathode d'une pile à l'oxyde d'argent est constitué de ce matériau, alors que l'anode est composée de zinc. L'électrolyte est alcalin, généralement de l'hydroxyde de sodium (NaOH) ou de potassium (KOH). L'argent est ainsi transformé de Ag(I) à Ag et le zinc, de Zn à Zn(II). La réaction chimique est :

Silver-oxide battery cell equation.png

Un accumulateur oxyde d'argent possède une tension en circuit-ouvert (en) plus grande que celle d'une pile au mercure et une courbe de décharge plus douce que celle des piles alcalines standard. Elles ont un rendement d'environ 40 % supérieur à celui des accumulateurs lithium-ion et, contrairement à ces dernières, sont immunisées contre l'emballement thermique (en) et les risques d’inflammabilité qui y sont associés[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

La technologie des piles d'oxyde d'argent est celle qui possédait la plus haute densité d'énergie avant l'arrivée de la technologie des piles au lithium. D'abord développées pour l'aéronautique, elles ont longtemps été utilisées dans les lanceurs ainsi que par l'équipage. Les piles d'oxyde d'argent-zinc ont ainsi été utilisées pour les véhicules spatiaux tels les fusées Saturn, le module lunaire Apollo et les lunar rover (en)s, ainsi que dans les Primary Life Support System.

Après l'incident d'Apollo 13, un accumulateur argent-zinc a été ajouté au module de service afin de servir de source énergétique de secours.

Notes et références[modifier | modifier le code]

(en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Silver-oxide battery » (voir la liste des auteurs)

  1. Argent en anglais.
  2. 67 000 sur 232 000.
  1. (en) Paul Buckley, « Opinion: Recharge your engineering batteries », EE Times,‎ 25 août 2008

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]