Accent

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Accent (homonymie).

Dans une acception courante, l'accent est une particularité de diction d'un locuteur dans une langue donnée. Il est propre à une région ou un milieu social et peut se caractériser par des modifications du débit, de la prononciation, de l'intonation, de la prosodie en général[1]. L'accent en linguistique implique d'une manière remarquable le lexique, ainsi que des renforcements ou des altérations grammaticales et phonétiques. Il permet de différencier des mots, des phrases et des textes.

En ce sens, les différences d'accents expliquent les variétés régionales du français[2].

L'accent peut aussi indiquer un caractère phonétique précis. Cela concerne :

Voir aussi d'autres caractères de manuscrit ou d'imprimerie[modifier | modifier le code]

Les moines copistes, les tabellions puis les premiers imprimeurs utilisèrent le tilde, essentiellement sur les voyelles, pour abréger certains groupes de lettres.

Voir à cet effet l'article sur les abréviations.

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Le mot "accent" vient du latin accentum, soit ad cantum, signifiant "pour le chant" à l'intar du grec prosôidia. La prosodie est un domaine de la phonétique qui regroupe l'étude des phénomènes variés comme l'accentuation, l'intonation, le rythme, faisant intervenir la hauteur, la durée et l'intensité des sons.
  2. Philippe Boula de Mareüil, D'où viennent les accents régionaux ?, Les Petites Pommes du Savoir, Le Pommier, 2010, 64 pages, ISBN 978-2-7465-0475-2