Académie royale des beaux-arts de San Fernando

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

40° 25′ 05″ N 3° 42′ 00.9″ O / 40.41806, -3.70025

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Real Academia (homonymie).
Siège de l'Académie et son musée (Madrid).

L'Académie royale des beaux-arts de San Fernando (en espagnol : Real Academia de Bellas Artes de San Fernando) fut créée en 1752, avec son siège à Madrid. Ses origines sont en relation avec le siècle des Lumières. Ses premiers statuts furent approuvés en 1744, mais sa constitution définitive date de 1752, avec le roi Ferdinand VI, qui la dénomma Real Academia de las Tres Nobles Artes de San Fernando. Au début, ses activités concernaient les domaines de la peinture, architecture et sculpture. En 1873 elle reçoit sa dénomination actuelle et la section musique est ouverte. Picasso est élève de l'Académie en 1897 et Salvador Dalí en 1922.

Deux réformes sont réalisées, la première, en 1987, où le nombre des académiciens titulaires est porté à 51 et où la télévision, la photographie, la vidéo et le cinéma sont intégrés à la section sculpture, qui s'appelle désormais Section de la Sculpture et des Arts de l'Image ; la seconde réforme (1996) porte à 52 le nombre des académiciens titulaires.

Au cours de toute son histoire, la Real Academia de Bellas Artes de San Fernando a occupé à Madrid trois sièges distincts. Actuellement elle est installée au Palais Goyeneche (Calle Alcalá, 13). L'architecte Fernando Chueca Goitia a transformé l'édifice en 1972.

Collections[modifier | modifier le code]

Portrait d'Antonio Servás, Pieter Snayers

Liens externes[modifier | modifier le code]