Académie des technologies

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Académie des technologies
Image illustrative de l'article Académie des technologies
Logotype de l'Académie des technologies
Fondation 2000
Discipline technologies
Pays France
Fondateur Pierre Castillon
Président Gérard Roucairol
Protecteur Président de la République française
Affiliation Euro-CASE
CAETS, conseil international d'académies des technologies
Site web www.academie-technologies.fr

L'Académie des technologies est une société savante française dont le but est d’« éclairer la Société sur le meilleur usage des technologies ».

Elle est constituée de 277 membres français ou étrangers désignés par cooptation renforcés par un réseau national et un réseau international d’experts. Elle a créé en son sein 12 commissions thématiques et des groupes de travail qui préparent communications, avis, rapports ou expertises.

Son objectif est de fournir une expertise scientifique et technique, et d'ouvrir, permettre et enrichir le débat sur la technologie, conformément à sa devise : "Pour un progrès raisonné, choisi, partagé". Ses actions visent principalement trois types de public : les pouvoirs publics eux-mêmes, les entreprises et la société civile. Le changement de statut donne à ces fonctions une mission de service public. Elle est ainsi expressément chargée d'un rôle de conseil du Gouvernement français.

L'Académie se réunit en assemblée pour adopter les avis et le rapport annuel, ainsi que pour procéder aux votes de cooptation. Le bureau est constitué d'un président, d'un vice-président et d'un délégué général élus, ainsi que du président sortant. Le conseil académique, qui joue aussi le rôle de conseil d'administration, comprend outre les membres du bureau, cinq membres de l'assemblée désignés au sein de ses instances (sections) et sept membres élus par l'assemblée générale. Le conseil académique et, dans certains cas, le bureau, assurent la gestion de l'Académie.

L’Académie des technologies est membre d’Euro-CASE (fédération européenne de 21 académies des technologies rassemblant 6 000 experts) et du CAETS, conseil international d'académies des technologies.

Elle est présidée par Gérard Roucairol depuis janvier 2013.

Historique[modifier | modifier le code]

Elle a été fondée en 2000, prenant la suite du Conseil des applications de l’Académie des sciences (CADAS), par Pierre Castillon. En mars 2007, elle est devenue un établissement public, en vertu de la loi de programme pour la recherche de 2006.

Soumise aux articles L.328-1 à L.328-3 du code de la recherche et au décret no 2006-1533 du 6 décembre 2006, elle a le statut d'établissement public à caractère administratif.

Elle a été placée sous la protection du Président de la République par l'article 111 de la loi n° 2013-660 du 22 juillet 2013 relative à l'enseignement supérieur et à la recherche.

Ont été présidents de l'Académie des technologies :

Quelques membres de l'Académie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]