Académie d'Ikalto

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

41° 56′ 13″ N 45° 22′ 52″ E / 41.937, 45.381 () L'académie ou monastère d'Ikalto (en géorgien იყალთო), situé près de Telavi en Kakhétie, fut, au Moyen Âge, l'une des deux plus importantes académies de Géorgie.

Situation[modifier | modifier le code]

L'église Khvtaéba d'Ikalto

L'académie d'Ikalto se trouve dans une profonde vallée des monts de Gombori en Géorgie orientale à environ 8 km à l'ouest-nord-ouest de Telavi, dans un site paisible entouré de cyprès.

Histoire[modifier | modifier le code]

Le monastère fut fondé au VIe siècle par Zénon, l'un des 13 pères syriens qui évangélisèrent la Géorgie et devint rapidement, avec celui de Guélati en Iméréthie, l'une des deux plus importantes académies de Géorgie, centre important de transmission du savoir et des sciences. On y enseignait la rhétorique, la géographie, la géométrie, la philosophie, la théologie, etc.. et le grand poète Chota Roustaveli y aurait étudié.

État actuel[modifier | modifier le code]

Gravement endommagé en 1616 par les troupes du chah iranien Abbas, le site a conservé des traces de ses trois églises et de son académie. L'église principale, dénommée Khvtaéba, date des VIIIe et IXe siècles et contient la sépulture de Zénon. En 2010, elle est en cours de restauration. Une coupole en briques datant du XIXe siècle lui a été ajoutée. La petite église de la Trinité (Samebà), datant du VIe siècle, est en bon état de conservation. La troisième église, une basilique des XIIe et XIIIe siècles est en ruines, de même que l'académie dont de hauts murs sont toutefois conservés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :