Acéphate

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Acéphate
Acéphate
Identification
No CAS 30560-19-1
No EINECS 250-241-2
PubChem 1982
SMILES
InChI
Apparence cristaux incolores ou poudre blanche, d'odeur caractéristique[1].
Propriétés chimiques
Formule brute C4H10NO3PS  [Isomères]
Masse molaire[2] 183,166 ± 0,01 g/mol
C 26,23 %, H 5,5 %, N 7,65 %, O 26,2 %, P 16,91 %, S 17,51 %,
Propriétés physiques
fusion 88 °C[3]
Solubilité 790 g·l-1 (eau,20 °C)[1]
Masse volumique 1,35 g·cm-3 à 20 °C[3]
Pression de vapeur saturante à 24 °C : 0,0002 Pa[1]
Précautions
Directive 67/548/EEC
Nocif
Xn



SGH[5]
SGH07 : Toxique, irritant, sensibilisant, narcotique
Attention
H302,
Écotoxicologie
CL50 >30 mg·l-1 (poissons)
56,7 mg·l-1 (daphnies)
500 mg·l-1 (algues)
DJA 0,03 mg·kg-1·j-1
Unités du SI et CNTP, sauf indication contraire.

L'acéphate est une substance active de produit phytosanitaire (ou produit phytopharmaceutique, ou pesticide). C'est un insecticide, très soluble dans l'eau, de la famille chimique des organophosphorés.

C'est un produit qui est parfois utilisé en injection dans la sève d'arbres (d'ornement, ou en arboriculture, pour un traitement systémique[6]).

Réglementation[modifier | modifier le code]

Sur le plan de la réglementation des produits phytopharmaceutiques :

Caractéristiques physico-chimiques[modifier | modifier le code]

Les caractéristiques physico-chimiques dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, influencent les risques de transfert de cette substance active vers les eaux, et le risque de pollution des eaux :

Écotoxicologie[modifier | modifier le code]

Elle est liée à la toxicité du produit, mais aussi à sa grande solubilité dans l'eau.
Les concentrations létales 50 (CL50) dont l'ordre de grandeur est indiqué ci-après, sont observées :

Toxicité pour l’homme[modifier | modifier le code]

Pour l’Homme, la dose journalière acceptable (DJA) est aujourd'hui de l’ordre de : 0,03 mg·kg-1·j-1.
Or, ce produit peut laisser des résidus significatifs sur les fruits ou légumes (ex, sur des haricots verts aux USA, un suivi a mis en évidence des résidus sur 21,0 % des échantillons, avec des taux très variables (de 0,003 ppm à 3,0 ppm[7]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c ACEPHATE, fiche de sécurité du Programme International sur la Sécurité des Substances Chimiques, consultée le 9 mai 2009
  2. Masse molaire calculée d’après « Atomic weights of the elements 2007 », sur www.chem.qmul.ac.uk.
  3. a et b (en) W. M Haynes, CRC Handbook of chemistry and physics, Boca Raton, CRC Press/Taylor and Francis,‎ 2011, 91e éd., 2610 p. (ISBN 978-143982-077-3), p. 3-4
  4. « acephate » sur ESIS, consulté le 17 février 2009
  5. Numéro index 015-079-00-7 dans le tableau 3.1 de l'annexe VI du règlement CE N° 1272/2008 (16 décembre 2008)
  6. Diaporama de GLTE sur la lutte chimique contre certaines espèces de parasites
  7. source : http://www.lonelyplanet.com/thorntree/print/thread.jspa?threadID=1509429&limit=10000