Acámbaro

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Acámbaro est une municipalité (municipio) du sud de l'État de Guanajuato, au Mexique, d'environ 109 030 habitants.

San Francisco de Acámbaro
Blason de San Francisco de Acámbaro
Héraldique
Administration
Pays Drapeau du Mexique Mexique
État État de Guanajuato
Maire René Mandujano Tinajero
Code postal 38600 à 38787
Fuseau horaire UTC - 6
Indicatif (+52) 417
Démographie
Gentilé Acambarense
Géographie
Coordonnées 20° 01′ 16″ N 100° 26′ 07″ O / 20.021, -100.435320° 01′ 16″ Nord 100° 26′ 07″ Ouest / 20.021, -100.4353  
Altitude 1 860 m
Superficie 86 767 ha = 867,67 km2
Divers
Fondation 1526
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Guanajuato

Voir sur la carte administrative du Guanajuato
City locator 14.svg
San Francisco de Acámbaro

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte administrative du Mexique
City locator 14.svg
San Francisco de Acámbaro

Géolocalisation sur la carte : Mexique

Voir la carte topographique du Mexique
City locator 14.svg
San Francisco de Acámbaro
Liens
Site web http://www.acambaro.gob.mx

La ville principale du même nom est composée d'environ 55 000 habitants (2000) et a pour coordonnées 20° 02′ N 100° 43′ O / 20.033, -100.717.

Histoire[modifier | modifier le code]

La région d’Acambaro a connu cinq cultures préhispaniques[1]:

  • Chupícuaro – période préclassique tardive - 800 av. J.-C. à 200 de notre ère.
  • Los Morales – période préclassique tardive - 400 avant notre ère à 250 de notre ère.
  • Teotihuacán – période classique- 200 à 900 de notre ère.
  • Toltèques – période postclassique ancienne - 900 à 1200 de notre ère.
  • Tarasques – période postclassique tardive - 1200 à 1525 de notre ère.

Les premiers habitants de la zone ont appartenu à la culture Chupícuaro, parmi les plus anciennes de Mésoamérique. On y a trouvé des pièces archéologiques en céramique d'une beauté remarquable présentées dans le musée local.

Plus de 32 000 statuettes étonnantes ont été exhumées par Waldemar Julsrud : les figurines d'Acambaro. Elles font partie de la culture Chupícuaro, et sont datées entre l'an 800 avant J.-C. et l'an 200 après J.-C.. Plus de 2 600 figurines représentent des dinosaures ou des hommes assis sur/avec des dinosaures.[1] Tout comme les Pierres d'Ica, ces statuettes interpellent le monde scientifique...

La ville a été fondée le 19 septembre de 1526 par le cacique Don Nicolás de San Luis Montañes, avec le nom de San Francisco d'Acámbaro, en constituant la première population espagnole en territoire guanajuatense.

L'évangélisation a été menée à bien des franciscains qui ont en outre contribué à l'édification de belles constructions.

Le XVIIIe siècle a été prospère. On a construit d'imposants bâtiments religieux et civils : de beaux temples, des ponts et des maisons particulières témoignent de l'architecture coloniale dans la ville.

En Acámbaro a eu lieu un fait glorieux de l'Indépendance du Mexique : le 22 octobre de 1810 on a effectué une cérémonie solennelle à l'occasion de laquelle elle a été déclarée quartier général de l'« Grande Armée de l'Amérique » et Don Michel Gentilhomme nommé « Généralissime des Amériques ». Ce même jour, a eu lieu un défilé de quatre-vingt mille insurgés, montrant l'impact de cette opération depuis un mois, puisque le 16 septembre 800 hommes seulement avaient pris les armes.

Acámbaro a été le cœur du développement ferroviaire du pays. En 1944, de son atelier mécanique, est sortie la Fidelita 296, machine de vapeur qui est le symbole d'une époque dans l'histoire de la société acambarense.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Source: Hall d’Archéologie, musée local d’Acambaro, Guanajuato, 2001

Liens externes[modifier | modifier le code]