Abu al-Ula al-Wathiq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Al-Wathiq.

Abû al-`Ulâ al-Wâthiq (أبو العلا أبو الدبوس الواثق بالله إدريس بن محمد بن أبي عبد الله محمد بن أبي حفص بن عبد المؤمن abū al-`ulā abū ad-dabbūs al-wāθiq bi-llah idrīs ben muḥammad ben abī `abd allah muḥammad ben abī ḥafṣ ben `abd al-mū'min) dit Abû Dabbûs (أبو الدبوس abū ad-dabbūs, père la trique) est né à une date inconnue. Il succéda à Abû Hafs `Umar al-Murtadâ en 1266 comme calife de la dynastie des Almohades.

Histoire[modifier | modifier le code]

Un premier siège de Marrakech par le sultan mérinide Abû Yûsuf Ya`qûb ben `Abd al-Haqq fut un échec. Abû Yûsuf Ya`qûb négocia une alliance avec Abû Dabbûs qui prit Marrakech en 1266 et devint calife en renversant Abû Hafs `Umar al-Murtadâ en 1267. Abû Dabbûs rompit aussitôt son alliance et incita l'abdelwadide Yaghmoracen Ibn Zian à attaquer Abû Yûsuf Ya`qûb à revers. Abû Yûsuf Ya`qûb vainquit ce nouvel adversaire en 1268 et retourna faire le siège de Marrakech qu'il prit en septembre 1269. Cette défaite d'Abû Dabbûs marqua la fin de la dynastie Almohade.

Son vizir:

  • Abû Zayd ben Abî `Imrân (1242-1248) (بو زيد بن أبي عمران محمد بن أبي حفصأأ abū zayd ben abī `imrān muḥammad ben abī ḥafṣ)

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Charles-André Julien, Histoire de l'Afrique du Nord, des origines à 1830, édition originale 1931, réédition Payot, Paris, 1994

Lien externe[modifier | modifier le code]