Abu al-Hasan Abu Hasun Ali ben Muhammad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abû al-Hassan Abû Hassûn `Alî ben Muhammad[1], Abû Hassûn `Alî ou Bou Hassoun, ne régna pas mais intervint à deux reprises, en 1526 et en 1554, dans l'histoire de la famille des Banû Wattas.

Biographie[modifier | modifier le code]

Frère[2] de Mohammed al-Burtuqâlî. Il conteste la prise du pouvoir par son neveu[2] Abû al-`Abbâs Ahmed. Il essaye vainement d'appeler à résister aux Saadiens en faisant même appel à l'aide des Européens (1526).

En 1550, les Saadiens prennent Fès. Appuyé par les Turcs d’Alger, Abû Hassûn `Alî reprend Fès, mais la restauration du Sultanat wattasside est éphémère car Abû Hassûn est finalement tué par traîtrise par le Saadien Muhammad ach-Chaykh au cours d'un combat en 1554. Les derniers Wattassides sont massacrés par des pirates alors qu’ils fuient le Maroc.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Arabe : abū al-ḥassan abū ḥassūn `alī ben muḥammad, أبو الحسن أبو حسون علي بن محمد
  2. a et b Abû Hassûn `Alî est le frère de Mohammed al-Burtuqâlî d'après Charles-André Julien, p. 569 (« […] un frère d'El-Bortogali, Bou Hassoun […] »), mais donné comme le fils du même d'après hukam.net.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

Liens externes[modifier | modifier le code]