Abu Yahya ben Abd al-Haqq

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.

Abû Yahyâ ben `Abd al-Haqq (أَبُو يَحيَى بن عَبد الحَقّ abū yaḥyā ben `abd al-ḥaqq) est né à une date inconnue. Abû Yahyâ fut le troisième fils de `Abd al-Haqq à prendre le pouvoir comme sultan mérinide en 1244. Il est mort de maladie en 1258.

Histoire[modifier | modifier le code]

Les Almohades essayaient encore de se rallier des tribus berbères pour combattre les Mérinides. Abû Yahyâ prit position dans la région de Meknès. Il fit mine de s’allier avec les Hafsides installés en Tunisie. Il se replia vers l'Algérie puis après une défaite de l'armée almohade il reprit tout le nord du Maroc. Il dut encore mater une rébellion à Fès (1250). Il fut enterré dans la nécropole de Chella près de Rabat qu'il avait fait construire (1258).

Sources[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]