Abu Asim Azmi

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abu Asim Azmi

Biographie[modifier | modifier le code]

Abu Asim Azmi (né le 8 août 1955) est un homme politique indien, président du parti socialiste de l’état du Maharashtra (Maharashtra Samajwadi Party)[1]. Il a représenté l’Uttar Pradesh au Rajya Sabha, la chambre haute du Parlement indien de novembre 2002 à novemvre 2008[2].

Tout le long de sa carrière, Azmi a lutté contre le harcèlement de la jeunesse musulmane, dans la foulée de plusieurs attaques terroristes à Bombay. Il a été le premier politicien à défendre la cause de Ishrat Jahan, une jeune fille tuée dans une fausse confrontation avec la police du Gujarat, près de Ahmedabad. On avait présumé qu'elle opérait avec des conspirateurs ayant pour plan d'assassiner le ministre en chef du Gujarat, Narendra Modi.

Position sur le viol[modifier | modifier le code]

Le 11 avril 2014, Abu Azmi déclare que « les femmes ayant des relations sexuelles extra-conjugales devraient être pendues »[3].

Références[modifier | modifier le code]

  1. « MAKING A BUSINESS OUT OF POLITICS », The Telegraph,‎ 16 novembre 2004 (consulté le 23 janvier 2010)
  2. « Rajya Sabha Members », Rajya Sabha Secretariat, New delhi (consulté le 30 décembre 2009)
  3. (en) Women who have sex outside marriage should be hanged: SP leader Abu Azmi, The Times of India, consulté le 30 mai 2014

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Lien externe[modifier | modifier le code]