Abronia villosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abronia villosa est une plante annuelle de la famille des Nyctaginaceae. Elle est endémique du sud-ouest des États-Unis et du nord du Mexique.

Description morphologique[modifier | modifier le code]

Appareil végétatif[modifier | modifier le code]

Cette plante rampante forme des tapis lâches sur le sol. Elle possède des tiges trainant sur le sable pouvant atteindre 90 cm de long. Les tiges de grande taille peuvent présenter de nombreuses ramifications. Les feuilles, un peu collantes, sont couvertes de poils doux. Ces feuilles de 1,3 à 3,8 cm de longueur sont opposées. De forme ovale, elles ont une bordure légèrement festonnée[1].

Appareil reproducteur[modifier | modifier le code]

La floraison survient entre mars et octobre. Des tiges florales apparaissent au niveau des bourgeons axillaires et peuvent se dresser jusqu'à 25 cm au-dessus du sol[1]. Les bractées, de forme lancéolées et longues de 2,5 à 11 mm, sont papyracées, velues et visqueuses. Les fleurs sont en forme de trompette se terminant par un "pavillon" constitué de 5 lobes. Leur couleur varie du rose au magenta, et leur longueur de 10 à 35 mm[2].

Le fruit, à l'intérieur spongieux, possède entre 3 et 5 ailes fines à l'extrémité tronquée[1],[2].

Répartition et habitats[modifier | modifier le code]

Cette plante pousse sur le sol sableux des déserts, même dans les zones très arides[3]. Elle pousse souvent en association avec les communautés végétales Artemisia tridentata ou Larrea tridentata[4].

Son aire de répartition va du sud-ouest des États-Unis au nord (Californie, Nevada, Arizona, Utah), jusqu'au nord-ouest du Mexique au sud.

Cette plante résistante à la sécheresse demande un sol bien drainé et beaucoup de lumière. Sa croissance en milieu naturel suit généralement les pluies hivernales[3]. Elle peut atteindre l'altitude maximale de 1600 m[4].

Systématique[modifier | modifier le code]

Cette espèce a été décrite en 1873 par le botaniste américain Sereno Watson dans le périodique "American Naturalist". En 1895, le botaniste allemand Andreas Voss proposa de la rattacher à l'espèce Abronia umbellata sous le nom Abronia umbellata fo. villosa, mais cette proposition n'a pas été retenue[5].

Il existe deux variétés d'Abronia villosa[6]:

  • Abronia villosa var. aurita (Abrams) Jepson, aussi appelée Abronia pinetorum (Abrams)[7] : La fleur mesure de 20 à 35 mm et le fruit est peu rugueux[2]
  • Abronia villosa var. villosa S. Wats : la fleur mesure de 10 à 20 mm et le fruit est très rugueux[2].

L'Abronia villosa et l'homme[modifier | modifier le code]

Les Amérindiens Païutes utilisaient cette plante comme diurétique[8]. Les Shoshones utilisaient la racine broyée comme cataplasme contre les brûlures[9].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c MacMahon J.A. (1997) Deserts p 362/363, National Audubon Society Nature Guides, Knopf A.A. Inc, ISBN 978-0-394-73139-1
  2. a, b, c et d (en) « Abronia villosa S. Watson », EFloras.org,‎ Flora of North America (consulté le 10 décembre 2008)
  3. a et b (en) NPIN, « Abronia villosa S. Wats », Lady Bird Johnson Wildflower Center, University of Texas,‎ 2007 (consulté le 10 décembre 2008)
  4. a et b (en) Jepson Flora Project, University of California, « A. villosa S. Watson » (consulté le 10 décembre 2008)
  5. (en) Missouri Botanical Garden, « Abronia villosa S. Watson », sur http://www.tropicos.org (consulté le 26 août 2010)
  6. (en) Species 2000 & ITIS, « Abronia villosa S. Wats », Catalogue of Life:annual checklist 2008 (consulté le 25 novembre 2008)
  7. (en) Species 2000 & ITIS, « Abronia villosa var. aurita (Abrams) Jepson », Catalogue of Life:annual checklist 2008 (consulté le 10 décembre 2008)
  8. Murphey Edith Van Allen (1990) Indian Uses of Native Plants, Glenwood, Ill, Meyerbooks, première édition en 1959 (p. 41)
  9. Train P., Henrichs J.R. et Archer W.A. (1941) Medicinal Uses of Plants by Indian Tribes of Nevada, Washington DC. U.S. Department of Agriculture (p. 30)

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :