Abraham Polonski

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Polonski.
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Abraham Polonsky.

Abraham Polonski est un résistant juif français créateur de l'Armée Juive (AJ), plus tard connue sous le nom d'Organisation Juive de Combat.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il naît à Bialystok en Pologne alors russe en 1903 (selon le site Mémoires et Espoirs de la Résistance[1]) ou en 1913 (selon le site de Yad Vashem[2]).

Ingénieur électricien à Toulouse en 1940, Abraham Polonski, dit « Monsieur Pol », y crée après la débâcle une organisation sioniste « La main forte ». Les jeunes membres du groupe aident à ravitailler les détenus des camps d'internement situés dans la région de Toulouse[3]. Avec Lucien Lublin et Dika Jefroykin, Polonski transforme en janvier 1942 la Main forte en une organisation de lutte contre l'occupant, l'Armée Juive[1]. Durant l'hiver 1943-1944, cette organisation fait passer 300 jeunes Juifs en Espagne d'où ils rejoignent la Palestine. Le 21 mai 1944, Abraham Polonski fait reconnaître l'Organisation juive de combat comme mouvement de la Résistance française par le comité de Libération nationale (le MLN) de Toulouse[1]. Les partisans entraînés par Polonski et Lublin prennent part au combat de la Libération[2].

Après la guerre, Polonski continue à œuvrer pour l'émigration des Juifs vers la Palestine au sein de la Haganah[2].

Notes[modifier | modifier le code]

  1. a, b et c Marc Fineltin, « Abraham Polonski », sur Mémoires et Espoirs de la Résistance
  2. a, b et c (en) « Abraham Polonski », sur Yad-Vashem
  3. « Une vocation communautaire - Les réseaux de résistance juifs », sur Akadem (consulté le 14 juillet 2010)