Ablepharus kitaibelii

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Ablepharus kitaibelii, aussi appelé Abléphare de Kitaibel, Abléphare sans paupières, Scinque sans paupières ou Scinque abléphare, est une espèce de sauriens de la famille des Scincidae[1].

Distribution[modifier | modifier le code]

Aire de répartition de l'espèce Ablepharus kitaibelii selon l'UICN (consulté le 21 décembre 2012).

Cette espèce se rencontre en Slovaquie, en Hongrie, en Roumanie, en Croatie, en Serbie, au Kosovo, en Macédoine, en Albanie, en Grèce, en Bulgarie et dans l'Ouest de la Turquie[2],[3].

Liste des sous-espèces[modifier | modifier le code]

Selon Reptarium Reptile Database (27 juin 2012)[4] :

Description[modifier | modifier le code]

C'est un lézard qui atteint environ 15 cm. Il vit caché sous des roches ou des feuilles, dans des milieux plutôt secs. Il est fin, avec de petites pattes, de couleur bronze avec des bandes sombres latérales.

Étymologie[modifier | modifier le code]

Le nom de cette espèce, kitaibelii, est dédié au botaniste hongrois Pál Kitaibel[5].

Publications originales[modifier | modifier le code]

  • Bibron & Bory de Saint-Vincent, 1833 : Expédition scientifique de Morée, Zoologie Reptiles et poissons. Polypiers. Paris, Strasbourg, F.G. Levrault.
  • Fuhn, 1970 : Über die Unterarten von Ablepharus kitaibelii. Acta Societatis Zoologicae Bohemicae, vol. 34, p. 9-17.
  • Mertens, 1952 : Über den Glattechsen-Namen Ablepharus pannonicus. Zoologischer Anzeiger, vol. 149, p. 48-50.
  • Stepanek, 1938 : Zweiter Beitrag zur Herpetologie der Insel Kreta (Vorläufige Mitteilung). Vèstnik Ceskoslovenské Zoologické Spolecnosti, vol. 5, p. 77-79.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Reptarium Reptile Database, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  2. Schmidtler, 1997 : Die Ablepharus kitaibelii - Gruppe in Südanatolien und benachbarten Gebieten (Squamata: Sauria: Scincidae). Herpetozoa, vol. 10, no 1/2, p. 35-62
  3. UICN, consulté lors d'une mise à jour du lien externe
  4. Reptarium Reptile Database, consulté le 27 juin 2012
  5. Jean Lescure et Bernard Le Garff, L'étymologie des noms d'amphibiens et de reptiles d'Europe, Belin, coll. « Éveil nature »,‎ 2006, 207 p. (ISBN 2-7011-4142-7)