Abiyé (région)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

9° 35′ 42″ N 28° 26′ 10″ E / 9.595, 28.436

Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abyei.
Carte de la région d'Abiyé.

Abiyé (أبيي en arabe et Abyei en anglais) est une région actuellement contrôlée par le Soudan mais réclamée par le Soudan du Sud.

La région est située autour de la ville d'Abiyé et possède un statut administratif spécial selon le Protocole sur la résolution du conflit d'Abyei de 2004 dans l'Accord de paix Nord-Sud qui a mis fin à la Seconde Guerre civile soudanaise[1],[2]. Avant de faire partie du district d'Abiyé, plus large, dans l'ancien État du Kordofan Occidental, la région est historiquement réputée comme un pont naturel entre le Soudan du Sud et le Soudan. Selon l'Accord, la région d'Abyei, convoitée par les deux États car riche en pétrole[3], est considérée comme faisant partie simultanément des États du Kordofan du Sud (au Soudan) et de Bahr el Ghazal du Nord (au Soudan du Sud).

Contrairement aux frontières de l'ancien district, le Protocole a défini le territoire d'Abyei comme étant la région formée des neuf chefferies dinkas transférées au Kordofan en 1905[1]. Par la suite, une commission internationale a défini les frontières comme étant les portions du Kordofran au sud de la latitude 10°22′30″ N[4]. Cependant, des tensions continues s'en sont suivies dégénérant en violences armées et menaçant l'Accord de paix Nord-Sud. En 2009, un comité d'arbitrage international a redéfini les frontières de la région d'Abyei pour la rendre beaucoup plus petite. Celle-ci ne s'étend plus au nord de la latitude 10° 10′ 00" N[5]. Depuis, ces nouvelles frontières semblent être acceptées par toutes les parties concernées.

Abiyé a tenu sa propre consultation les 27,28,29 octobre 2013, organisée par la communauté Ngok Dinka sans la participation de la communauté Misseriya. Le Soudan, le Soudan du Sud et l'Union africaine n'accordent aucun crédit à ce référendum annonçant 99,9% en faveur d'un rattachement au Soudan du Sud [6] [7].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b (en) « Protocol on the resolution of Abyei conflict » sur ReliefWeb, page consultée le 21 octobre 2010
  2. « Soudan / Mise en œuvre de l'Accord de paix Nord-Sud (CPA - « comprehensive peace agreement » » sur Base de données de communiqués de presse liés à l’Afrique, page consultée le 21 octobre 2010
  3. « Le référendum sur le statut d'Abyei pourrait être reporté » sur Courrier international, page consultée le 21 octobre 2010
  4. (en) Why Abyei matters?, African Affairs, 23 décembre 2007
  5. (en) « The Government of Sudan / The Sudan People's Liberation Movement/Army (Abyei Arbitration) » sur Cour permanente d'arbitrage, page consultée le 21 octobre 2010
  6. (fr)[1] "Référendum d'Abyei: vote à 99,9% pour un rattachement au Soudan du Sud" sur le site lexpress.fr consulté le 31 octobre 2013
  7. (fr)[2] "Soudans / Abyei: fin d'un scrutin à sens unique et à hauts risques" sur le site rfi.fr consulté le 31 octobre 2013

Annexe[modifier | modifier le code]

Article connexe[modifier | modifier le code]