Abibac

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

AbiBac est la contraction de Abitur (examen de maturité équivalent allemand du bac français) et baccalauréat. L'obtention simultanée des deux diplômes est proposée dans certains lycées à la suite de l'accord du 31 mai 1994 signé entre la Allemagne et la France, l'Accord intergouvernemental franco-allemand. L'AbiBac, selon les textes officiels, constitue « la délivrance simultanée du baccalauréat et de l'Abitur ».

Études et épreuves d’examen[modifier | modifier le code]

L’Abibac est l'aboutissement d'études suivies dans une section binationale franco-allemande. L’enseignement de l’allemand (en France) et du français (en Allemagne) est renforcé (6 ou 6,5 heures) tandis que l’histoire-géographie se fait intégralement dans la langue étrangère (4 ou 5 heures suivant les établissements). Durant ces trois années d'études, un fort lien de cohésion se forme entre les élèves composant la classe Abibac, étant donnée le nombre élevé d'heures qu'ils passent ensemble en plus ou moins petit comité. Les professeurs d'allemand et d'histoire-géographie restant la plupart du temps les mêmes durant les différentes années, il se forme également un certain lien avec ces professeurs.

En France, lors de la période du baccalauréat, les futurs « Abibacheliers » se distinguent des autres élèves en passant deux épreuves écrites quelques jours avant celle de philosophie : celle d’histoire-géographie (en langue allemande, d’une durée de cinq heures comprenant une épreuve courte dite mineure et une épreuve longue dite majeure) portant sur le programme de terminale ainsi que celle de littérature allemande (anciennement d’une durée de quatre heures mais désormais de cinq heures depuis quelques années) portant sur les œuvres étudiées durant la première et la terminale ou le thème de civilisation étudiée durant l’année de terminale : il peut s'agir d'un commentaire littéraire extrait de l'une des oeuvres étudiées, ou d'un commentaire d'un texte extrait de la production littéraire ou journalistique allemande. Quelques jours après le passage du baccalauréat français, les élèves doivent passer un oral en langue allemande devant une commission composée de professeurs venus de France et d’Allemagne. Il faut avoir la moyenne aux deux groupes d’épreuves (en allemand : 4 pour la notation allemande, et en français : 10/20) pour obtenir le double diplôme : l’Abitur (allemand) et le baccalauréat (français). Il n’est cependant pas possible pour un élève étudiant en France d’obtenir l’Abitur sans avoir eu au préalable son baccalauréat. Néanmoins, il peut obtenir son bac français sans avoir l'Abitur.

Établissements partenaires[modifier | modifier le code]

Un jumelage entre un lycée français et un Gymnasium allemand est obligatoire, sans que les échanges entre élèves soient systématiques. Une quarantaine de lycées seulement en France proposent l'Abibac et la majeure partie se situe dans l'est de la France. Cependant, de nouvelles sections ouvrent, du fait des débouchés ouverts par la filière et d'une volonté politique forte au plus haut niveau.

Établissements partenaires allemands et français pour l'Abibac
Académie de rattachement
(en France)
Établissement français Établissement allemand Land de rattachement
(en Allemagne)
Académie d'Aix-Marseille Lycée international d'Aix ou lycée international Georges-Duby (Luynes) Max-Slevogt-Gymnasium (de) (Landau in der Pfalz) Rhénanie-Palatinat
Lycée Saint-Charles (Marseille) Lycée Pascal - Gymnasium (Münster) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Académie d'Amiens Lycée Robert-de-Luzarches (Amiens) Kopernikusschule Freigericht Hesse
Lycée Félix-Faure (Beauvais) Humboldt-Gymnasium (Weimar) Thuringe
Académie de Besançon Lycée Condorcet (Belfort) [1] Gymnasium Horn (Brême) [2] Brême
Académie de Bordeaux Lycée Pape Clément (Pessac) Ziehenschule, Francfort-sur-le-Main Hesse
Lycée Louis-Barthou (Pau) Tilemannschule (Limburg an der Lahn) Hesse
Académie de Caen Lycée Salvador-Allende (Hérouville-Saint-Clair) Gymnasium Süderelbe (Hambourg) Hambourg
Académie de Clermont-Ferrand Lycée Jeanne-d'Arc (Clermont-Ferrand) Romain-Rolland-Oberschule (Berlin) Berlin
Académie de Créteil Lycée Galilée (Combs-la-Ville) Käthe-Kollwitz-Schule (Hanovre) Basse-Saxe
Lycée Albert-Schweitzer (Le Raincy)  ?  ?
Académie de Dijon Lycée européen Charles-de-Gaulle (Dijon) Humboldt-Gymnasium (Trèves) Rhénanie-Palatinat
Académie de Grenoble Cité scolaire internationale de Grenoble Romain-Rolland-Oberschule (Berlin) Berlin
Académie de Lille Lycée Faidherbe (Lille) Rhein-Maas-Gymnasium (Aix-la-Chapelle) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Lycée Marguerite-de-Flandre (Gondecourt) Gymnasium & Schule für Hochbegabtenförderung (Mainz-Gonsenheim) Rhénanie-Palatinat
Lycée Fernand Darchicourt (Hénin-Beaumont) Hans-Furler-Gymnasium (Oberkirch) Bade-Wurtemberg
Académie de Lyon Lycée Honoré-d'Urfé (Saint-Étienne) Friedrich-Ebert-Gymnasium (Bonn) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Académie de Montpellier Lycée Georges-Clemenceau (Montpellier) Wentzinger-Gymnasium (Fribourg-en-Brisgau) Bade-Wurtemberg
Lycée Alphonse-Daudet (Nîmes)  ?  ?
Académie de Nancy-Metz Lycée Fabert (Metz) Hegau-Gymnasium (Singen) Bade-Wurtemberg
Lycée Jean-de-Pange (Sarreguemines) Einstein-Gymnasium (Kehl) Bade-Wurtemberg
Lycée Jean-Victor-Poncelet (Saint-Avold) Robert-Schuman-Gymnasium (Sarrelouis) Sarre
Lycée Notre-Dame Saint-Sigisbert (Nancy) Gymnasium Johanneum (Hombourg (Sarre)) Sarre
Lycée Jeanne-d'Arc (Nancy) Illtal-Gymnasium (Illingen) Sarre
Lycée Charlemagne (Thionville) Rita Seidel Gymnasium (Berlin) Berlin
Académie de Nantes : Lycée Gabriel-Guist'hau (Nantes)  ?  ?
Lycée Bellevue (Le Mans)  ?  ?
Lycée Joachim du Bellay (Angers) Gymnasium Alleestraße (Siegburg) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Lycée Jean De Lattre De Tassigny (La Roche-sur-Yon)  ?  ?
Académie de Nice Lycée Dumont-D'Urville (Toulon) Gymnasium Othmarschen (Hambourg) Hambourg
Académie d'Orléans-Tours Lycée Charles Péguy (Orléans)  ?  ?
Académie de Paris Lycée Janson-de-Sailly (Paris) Gutenbergschule (Wiesbaden) Hesse
Lycée Maurice Ravel (Paris) Carl von Ossietzky-Gymnasium (Berlin) Berlin
Académie de Poitiers Lycée Jean-Dautet (La Rochelle) Carl-Jacob-Burckhardt-Gymnasium (Lübeck) Schleswig-Holstein
Lycée du Bois d'Amour (Poitiers) Innerstädtisches Gymnasium (Rostock) Mecklembourg-Poméranie-Occidentale
Académie de Reims Lycée Gaspard-Monge (Charleville-Mézières) Geschwister-Scholl-Gymnasium (Ludwigshafen) Rhénanie-Palatinat
Lycée Jean-Jaurès de Reims (Reims) Werner-Heisenberg-Gymnasium (Garching an der Alz) Bavière
Lycée Pierre-Bayen (Châlons-en-Champagne) Hildegardis-Schule Gymnasium (Bochum) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Académie de Rennes Lycée Chateaubriand (Rennes) Gymnasium Kreuzgasse (Cologne) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Académie de La Réunion Lycée Leconte-de-Lisle (Saint-Denis)

Lycée Roland Garros (le Tampon)

Hegau-Gymnasium (Singen)

Humboldt Gymnasium (Trèves)

Bade-Wurtemberg

Rhénanie-Palatinat

Académie de Rouen Lycée Gustave-Flaubert (Rouen) Sophie-Scholl-Oberschule (Berlin) Berlin
Académie de Strasbourg Lycée Général-Leclerc (Saverne) Wagenburg-Gymnasium, Stuttgart Bade-Wurtemberg
Lycée Stanislas (Wissembourg) Bunsen-Gymnasium (Heidelberg) Bade-Wurtemberg
Lycée Marc Bloch (Bischheim) Geschwister-Scholl Gymnasium (Ludwigshafen) Rhénanie-Palatinat
Lycée international des Pontonniers (Strasbourg) Gymnasium in den Pfarrwiesen Sindelfingen (Sindelfingen) Bade-Wurtemberg
Lycée Jean-Monnet (Strasbourg) Städtische Luisen-Gymnasium (Düsseldorf) Rhénanie-du-Nord-Westphalie
Collège épiscopal Saint-Étienne (Strasbourg) Grimmelshausen-Gymnasium (Offenbourg) Bade-Wurtemberg
Lycée Bartholdi (Colmar) Martin-Schongauer-Gymnasium (Vieux-Brisach) Bade-Wurtemberg
Lycée Alfred-Kastler (Guebwiller) Bertha-von-Sutter-Gymnasium (Andernach) Rhénanie-Palatinat
Lycée Lambert (Mulhouse) Fichte-Gymnasium (Karlsruhe) Bade-Wurtemberg
Lycée Robert-Schuman (Haguenau)  ?  ?
Lycée Jean-Mermoz (Saint-Louis) Gymnasium an Deutenberg (Villingen-Schwenningen) Bade-Wurtemberg
Académie de Toulouse Lycée polyvalent international Victor-Hugo (Colomiers) Gymnasium im Alfred-Grosser-Schulzentrum (Bad Bergzabern) Rhénanie-Palatinat
Lycée Saint-Sernin (Toulouse) Ohm-Gymnasium (Erlangen) Bavière
Académie de Versailles Lycée Gustave-Monod (Enghien-les-Bains) Rückert-Oberschule (Berlin) Berlin
Lycée Francisque-Sarcey (Dourdan) Gymnasium Osterbek (Hambourg) Hambourg
Lycée Richelieu (Rueil-Malmaison) Albert-Einstein-Schule (Schwalbach) Sarre
Lycée français en Belgique [3] Lycée français de Bruxelles  ?  ?
Lycées français en Allemagne Lycée français de Düsseldorf Deutsche Schule (Paris) -
Collège Voltaire (Berlin) Französisches Gymnasium / Collège français de Berlin (Berlin) Berlin
Lycée Antoine-de-Saint-Exupéry (Hambourg) Gymnasium Othmarschen (Hambourg) Hambourg
Lycée Jean-Renoir (Munich) Dante-Gymnasium (Munich) Bavière
Lycée français Victor-Hugo de Francfort Deutsche Schule (Paris, Saint-Cloud) -

Débouchés[modifier | modifier le code]

L'Abibac, s'il permet principalement de poursuivre ses études supérieures en France ou en Allemagne, est également privilégié par certaines écoles, notamment celles offrant un double diplôme avec un établissement d'enseignement supérieur allemand. La filière Abibac est également mise en valeur en offrant une possibilité de double-diplôme post-bac. Ainsi, un certain nombre d'écoles de commerces ou scientifiques proposent de passer entre six mois et plusieurs années dans l'école partenaire de l'autre pays. Ces études bi-nationales peuvent se dérouler, ou non, dans le cadre du programme d'échange ERASMUS. L'Institut d'études politiques de Paris, par exemple, permet aux titulaires de l'Abibac, ou aux personnes parlant très bien allemand, de présenter un dossier de candidature, dite Internationale, et de passer une épreuve orale suivie d'un entretien en cas d'admissibilité du dossier. Si l'on est admis, on intègre le cycle franco-allemand de l'IEP de Paris délocalisé à Nancy pour deux ans, suivi de l'année d'étude à l'étranger, en Allemagne et des deux années de master à Paris.

Il permet de manière générale aux jeunes bacheliers abibacs un accès facilité aux doubles diplômes offerts par les universités françaises et allemandes proposant des cursus bi-nationaux habilités par l'Université franco-allemande, l'UFA.

Résultats[modifier | modifier le code]

En 2004, 360 Français et 200 Allemands ont obtenu l'abibac, ce qui leur permet de s'inscrire dans l'enseignement supérieur en France comme en Allemagne, sans devoir faire de demande d'équivalence. En 2007, plus de 1000 candidats se sont présentés aux épreuves spécifiques de l'Abibac.

Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. http://www.lycee-condorcet.fr/ Lycée Condorcet de Belfort
  2. http://www.gymnasium-horn.de/ Gymnasium Horn Bremen
  3. http://www.lyceefrancais-jmonnet.be/ Lycée Jean-Monnet de Bruxelles