Abel Herzberg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abel J. Herzberg photographié par Jacob Merkelbach.

Abel Jacob Herzberg (né le 17 septembre 1893 à Amsterdam; mort dans la même ville le 19 mai 1989 (à 95 ans) était un avocat, écrivain, dramaturge et poète néerlandais.

Biographie[modifier | modifier le code]

Fils de Juifs russes, Abel Herzberg fut naturalisé néerlandais en 1918. Jeune, il fut ami avec Jacob Israël de Haan. Il fit des études de droit à Amsterdam et devint avocat et procureur.

De 1934 à 1939, Abel Herzberg fut président du Nederlandse Zionistenbond (nl), et de 1939 à 1941 il fut le directeur de la Nieuwesluis (Wieringermeer) (nl) de Wieringermeer. Il fut ensuite interné à Barneveld puis à Westerbork et Bergen-Belsen jusqu'en avril 1945. Il revint aux Pays-Bas en juin 1945.

En 1950, il fait paraître une chronique poignante de l'Holocauste, pour laquelle il a remporté le prix Jan Campert : c'est le carnet qu'il avait pu tenir au camp publié sous le titre de Tweestromenland[1], ce qui signifie « entre deux fleuves » en néerlandais, qui est aussi l'étymologie de Mésopotamie. Auparavant, il avait écrit sur le camp de concentration de Bergen-Belsen (Amor fati, 1946)

Abel Herzberg avait épousé Théodora (Thea) Loeb. La poétesse et dramaturge Judith Herzberg (nl) est leur fille. Abel Herzberg est enterré au cimetière juif libéral Gan Hasjalom à Hoofddorp.

Prix[modifier | modifier le code]

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • 1936 - Vaderland
  • 1946 - Amor fati
  • 1950 - Tweestromenland
  • 1950 - Kroniek der jodenvervolging
  • 1955 - Herodes (toneelstuk)
  • 1958 - Sauls dood
  • 1960 - Kroniek der jodenvervolging
  • 1960 - Amor fati en Tweestromenland
  • 1961 - Het proces Eichmann
  • 1962 - Eichmann in Jeruzalem
  • 1964 - Brieven aan mijn kleinzoon
  • 1969 - Pro-Deo. Herinneringen aan een vooroordeel
  • 1972 - Om een lepel soep - Over advocaten en cliënten
  • 1974 - De memoires van koning Herodes
  • 1975 - Drie rode rozen
  • 1980 - De man in de spiegel
  • 1981 - Twee verhalen
  • 1983 - Brieven aan mijn grootvader
  • 1985 - Mirjam
  • 1986 - Aartsvaders
  • 1993-1996 - Verzameld werk

Liens externes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • De Nederlandse en Vlaamse auteurs (1985), G.J. van Bork et P.J. Verkruijsse
  • Een wijze ging voorbij: het leven van Abel J. Herzberg, Arie Kuiper, Quirido, Amsterdam, 1997

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (en) : Daily Life in Bergen-Belsen: Abel J. Herzberg's Important Diary, Eric Sterling : [1]

Source de la traduction[modifier | modifier le code]