Abdulah Sidran

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abdulah Sidran

Naissance
Sarajevo, Bosnie-Herzégovine
Nationalité Drapeau : Bosnie-Herzégovine Bosnienne
Profession Scénariste, poète, écrivain
Films notables Te souviens-tu de Dolly Bell ?
Papa est en voyage d'affaires

Abdulah Sidran, (né le à Sarajevo[1]) est un écrivain, poète et scénariste bosnien.

Abdulah Sidran est l'un des plus grands poètes contemporains de Bosnie-Herzégovine mais il est surtout connu comme le scénariste des deux premiers films d'Emir Kusturica.

Il vit et travaille à Sarajevo et Goražde.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdulah Sidran effectue l'intégralité de sa scolarité dans sa ville natale, terminée à la faculté de philosophie de l'Université. Il est diplômé de langue serbo-croate et de littérature yougoslave. Après ses études, il est durant plusieurs années le rédacteur en chef du journal étudiant Naši dani (Nos Jours) puis, durant 10 ans, il est professeur assistant à l'Université du travail Đuro Đaković à Sarajevo.

Après la publication de ses premières œuvres, au début des années 1970, il se consacre uniquement à la littérature à partir de 1979. Jusqu'en 1992, il est l'un des dramaturges de la Televizija Sarajevo et écrit, notamment, le scénario de Jegulje putuju u Sargasko more en 1979 et de Veselin Maslesa en 1981.

Il aborde le cinéma en 1981 et coécrit, avec Emir Kusturica le scénario de Te souviens-tu de Dolly Bell ?, suivi d'une 2e collaboration avec ce réalisateur, en 1985, pour Papa est en voyage d'affaires. Entre autres scénarios, il coécrit, avec Ademir Kenović celui du film Le Cercle parfait.

Pour La bara di Sarajevo l'édition italo-bosniaque de son recueil Sarajevski tabut, il reçoit en 1996, à Trieste, lors de la 7e édition du festival cinématographique Alpe Adria Cinema, le premier prix Sarajevo de la Fondazione Laboratorio Mediterraneo[2].

Abdulah Sidran est membre de l'Académie des sciences et des arts de la Bosnie-Herzégovine (ANUBiH).

Il a rejoint les rangs de la Stranka demokratske akcije (S.D.A.)[3].

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Recueils de poèmes en version originale[modifier | modifier le code]

  • Šahbaza, Sarajevo : Književna grupa "Kalibar 70,", 1970, 38 p.
  • Potukač, Zagreb : Centar za društvene djelatnosti omladine, 1971, 85 p.
  • Kost i meso, Sarajevo : Veselin Maslesa, 1976, 59 p.
  • Sarajevska zbirka, Sarajevo : "Svjetlost", OOUR Izdavačka djelatnost, 1979, 100 p.
  • Bolest od duše, Nikšić : NIO "Univezitetska riječ", 1988, 63 p. (ISBN 978-86-427-0007-6)
  • Sarajevski tabut, Sarajevo : Bosanska knjiga, 1993, 221 p.
  • Zašto tone Venecija, Sarajevo : Bosanska knjiga, 1996, 129 p.
  • Sarajevska zbirka i druge pjesme, Sarajevo : Sarajevo-Publishing, 1999, 128p. (ISBN 978-9958-21-081-5)
  • Morija, Sarajevo : Pres-Sing, 2006, 181 p. (ISBN 978-9958-9676-2-7)

Recueils de poèmes en version française[modifier | modifier le code]

  • Je suis une île au cœur du monde, traduction française de Mireille Robin, Strasbourg : La Nuée Bleue, 1995, 127 p. (ISBN 978-2-7165-0354-9)
  • Cercueil de Sarajevo (Sarajevski tabut) suivi de Juifs de Sarajevo, un nouvel exode de Dzevad Karahasan, traduction française de Mireille Robin, tiré à part édité par les rencontres culturelles de la Fnac/UNESCO à l'occasion de l'exposition Sarajevo 93 - 17 gravures pour la paix, 1993, 16 p[4].

Ouvrage illustré[modifier | modifier le code]

  • Sarajevo, texte d'Abdulah Sidran, traduction française de Mireille Robin, photographies : Zoran Filipović, Guy Foulon, Gérard Rondeau, Pierre Vallet, Agence Roger-Viollet, Agence VU, Paris : Éditions du Demi-cercle, 1994, 90 p. ISSN : 1242-6229

Filmographie[modifier | modifier le code]

comme scénariste[modifier | modifier le code]

comme acteur[modifier | modifier le code]

  • 1989 : Kuduz, d'Ademir Kenović
  • 1995 : Malraux ou la grande vie, d'Alain Ferrari : participant

Discographie[modifier | modifier le code]

Prix et distinctions[modifier | modifier le code]

  • 1979 : Prix de l'Association des écrivains de Bosnie-Herzégovine (Godišnja nagrada Udruženja književnika BiH)
  • 1979 : Prix Svjetlost (Godišnja nagrada Izdavačkog preduzeča Svjetlost)
  • 1980 : Prix de la ville de Sarajevo (Šestoaprilska nagrada grada Sarajeva)
  • 1994 : Prix de la liberté d'écrire du PEN American Center
  • 1996 : Prix Sarajevo de la Fondazione Laboratorio Mediterraneo[2]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Sa naissance a été enregistrée le 29 septembre 1944 à Binježevo mais ses parents ont fui ce village pour se réfugier à Sarajevo, en raison des bombardements alliés, où il est né le 2 octobre 1944
  2. a et b Le prix Sarajevo, sur le site euromedi.org
  3. (sr) Intervju Dana - Sidran, sur le site bhdani.com
  4. Une île au cœur du monde, sur le site francoisxavier.chez.com
  5. Il se bat pour la ville martyre, Jean-Jacques Birgé,homme-orchestre, article sur le site hebdo.nouvelobs.com