Abdelmalek Sellal

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Abdelmalek Sellal
عبد الـمالك سلال
Abdelmalek Sellal en 2014.
Abdelmalek Sellal en 2014.
Fonctions
12e Premier ministre algérien
(18e chef du gouvernement algérien)
En fonction depuis le
(1 an, 0 mois et 23 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Gouvernement Gouvernement Sellal III et IV
Prédécesseur Youcef Yousfi (intérim)
Lui-même
11e Premier ministre algérien
(17e chef du gouvernement algérien)

(1 an, 6 mois et 10 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Gouvernement Sellal I et II
Prédécesseur Ahmed Ouyahia
Successeur Youcef Yousfi (intérim)
Lui-même
Ministre des Ressources en eau

(2 ans, 3 mois et 6 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ahmed Ouyahia
Gouvernement Ouyahia IX
Prédécesseur Dahou Ould Kablia (intérim)
Hocine Necib

(4 ans, 11 mois et 26 jours)
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre
Abdelaziz Belkhadem
Ahmed Ouyahia
Gouvernement
Ouyahia IV
Ouyahia V
Belkhadem I
Belkhadem II
Ouyahia VI
Ouyahia VII
Ouyahia VIII
Prédécesseur Abdelmadjid Attar
Successeur Dahou Ould Kablia (intérim)
Ministre des Transports
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ali Benflis
Ahmed Ouyahia
Gouvernement Gouvernement Benflis III
Ouyahia III
Prédécesseur Salim Saadi
Successeur Amar Ghoul (intérim)
Ministre des Travaux publics
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ali Benflis
Gouvernement Gouvernement Benflis II
Prédécesseur Amara Benyounès
Successeur Amar Ghoul
Ministre de la Jeunesse et des Sports
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Ahmed Benbitour
Ali Benflis
Gouvernement Benbitour
Gouvernement Benflis I
Prédécesseur Aziz Derouaz
Successeur Abdelhamid Berchiche
Ministre de l’Intérieur, des Collectivités locales et de l’Environnement
Président Abdelaziz Bouteflika
Premier ministre Smail Hamdani
Gouvernement Hamdani
Prédécesseur Mostefa Benmansour
Successeur Noureddine Yazid Zerhouni (Intérieur et Collectivités locales)
Mohamed Ali Boughazi (Environnement)
Biographie
Date de naissance (66 ans)
Lieu de naissance Constantine (Algérie)
Nationalité Algérienne
Parti politique Indépendant
Conjoint Farida Sellal
Enfant(s) 3
Religion Islam

Abdelmalek Sellal
Premiers ministres algériens

Abdelmalek Sellal (عبد الـمالك سلال), né 1er août 1948 à Constantine en Algérie, est un haut fonctionnaire et un homme politique algérien.

Biographie[modifier | modifier le code]

Il a fait ses études en Algérie, et il est sorti diplômé de l'ENA (Algérie) en 1974 dans la section diplomatie.

En Algérie, il exerce plusieurs postes à responsabilité comme celui de Chef de Daïra d'Arzew Wali de Boumerdès,Alger, Adrar, Sidi-Bel-Abbès, Oran et Laghouat. Il a aussi été ambassadeur de l'Algérie en Hongrie, puis de retour en Algérie, on l'a nommé ministre de l'Intérieur des Collectivités locales et de l'Environnement, de la Jeunesse et des Sports, des Travaux publics, des Transports et ministre des Ressources en eau.

Le 3 septembre 2012, il est nommé Premier ministre, par le président Abdelaziz Bouteflika, à la suite de la démission d'Ahmed Ouyahia[1].

Le 11 septembre 2013, Sellal forme un nouveau gouvernement[2],[3].

Nommé directeur de campagne d'Abdelaziz Bouteflika, candidat à sa réélection pour l'élection présidentielle algérienne de 2014, il démissionne du poste de Premier ministre le 13 mars 2014[4] ; le poste de Premier ministre par intérim est assuré par Youcef Yousfi[5].

Après la victoire du président Bouteflika, il est de nouveau nommé au poste de Premier ministre[6]. Il est investi le lendemain après la démission de son prédécesseur [7],[8].

Vie privée[modifier | modifier le code]

Il est marié à sa cousine Farida Sellal, présidente d'une association de protection du patrimoine algérien[9]. Il est père de neuf enfants, dont trois issus d'un premier mariage.

En 2015, dans Alger-Paris : une histoire passionnelle, Christophe Dubois et Marie-Christine Tabet révèlent que Rym Sellal, une des filles d'Abdelmalek Sellal, a acheté en 2007 (elle avait 28 ans) deux appartements sur les Champs-Élysées, à Paris, pour 860 000 euros[10]. L'émission satirique algérienne El Djazaïria Week-end, sur la chaîne de télévision El Djazaïria, ayant traité cette information, son animateur Abdou Semmar annonce avoir reçu de « fortes pressions », y compris de ministres, ce qui l'amène à mettre fin à l'émission — Abdelmalek Sellal aurait appelé lui-même, le directeur de la chaîne[11],[12],[13]. Sur Facebook, où il diffuse ses chroniques non publiables, Kamel Daoud se désole de cette censure, alors que lui-même a été victime d'une fatwa appelant à sa mort sur d'autres chaînes, ceci sans conséquences[14].

Fonctions[modifier | modifier le code]

  • Depuis 2014 : Premier ministre
  • 2014 : Directeur de campagne de Abdelaziz Bouteflika
  • 2012-2014 : Premier ministre
  • 2010-2012 : ministre des Ressources en eau
  • 2009 : directeur de campagne de Abdelaziz Bouteflika
  • 2004-2009 : ministre des Ressources en eau
  • 2004 : directeur de campagne de Abdelaziz Bouteflika
  • 2002-2004 : ministre des Transports
  • 2001-2002 : ministre des Travaux publics
  • 1999-2001 : ministre de la Jeunesse et des Sports
  • 1998-1999 : ministre de l'Intérieur, des Collectivités locales et de l'Environnement
  • 1996-1997 : ambassadeur à Budapest (Hongrie, Croatie, Slovénie)
  • 1995-1996 : chef de cabinet du ministre des Affaires étrangères
  • 1994-1995 : directeur des ressources au ministère des Affaires étrangères
  • 1989-1994 : wali hors-cadre au ministère de l'Intérieur
  • 1984-1989 : wali d'Adrar, Sidi Bel Abbes, Oran, Boumerdes et Laghouat
  • 1977 : chef de daïra à Tamanrasset et Arzew
  • 1976 : conseiller du ministre de l'Enseignement primaire et secondaire
  • 1975 : chef de cabinet de la wilaya de Guelma.

Notes et références[modifier | modifier le code]