Abdallah Laroui

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Abdellah Laroui)
Aller à : navigation, rechercher

Abdallah Laroui (né à Azemmour en 1933) (عبد الله العروي) est un historien et écrivain marocain.

Agrégé de langue et civilisation arabe, il a enseigné à l'université Mohammed V de Rabat jusqu'en 2000.

Auteur d'une synthèse de l'histoire du Maghreb, éditée chez Maspero en 1970 et préfacée par Maxime Rodinson en 1982, Laroui se fait connaitre avec son livre L'Idéologie arabe contemporaine ; ouvrage dans lequel l'auteur analyse les ressorts sur lesquels la conscience arabe contemporaine se fonde pour tenter une opposition face à son éternel autre, l'Occident. L'analyse de Laroui fait date et consacre l'historien en tant que critique de la conscience arabe contemporaine.

Il est aussi l’auteur de plusieurs essais, de romans et de témoignages qui l’ont rendu célèbre dans le monde arabe, en Europe et aux États-Unis.

Publications[modifier | modifier le code]

  • Les Carnets d'Idriss, 2008.
  • Le Maroc et Hassan II, 2005.
  • L’Idéologie arabe contemporaine : Un essai qui a marqué la production intellectuelle arabe, 1967 ; La Découverte, 1982.
  • La Crise des intellectuels arabes : traditionalisme ou historicisme ?, La Découverte, 1978.
  • L’Histoire du Maghreb : un essai de synthèse, La Découverte, 1970.
  • Islam et modernité : il y a quelques années, l'intellectuel arabe était sommé de prendre position à l'égard du marxisme, aujourd'hui, c'est par rapport à l’islam qu’il doit se positionner, La Découverte, 1986.
  • L’Exil (traduit de l'arabe), Sindbad-Actes Sud, 1998 (roman).
  • Islam et Histoire : essai d’épistémologie, Albin Michel, 1999.
  • Les Origines sociales et culturelles du nationalisme marocain (1830-1912), Paris, 1977.
  • Tradition et Réforme, 2009 (traduit de arabe : السنة و الإصلاح).