Abdelkrim Bendjemil

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abdelkrim Bendjemil
{{#if:
Importez le logo individu-fr.svg
Fiche d’identité
Nationalité Drapeau de l'Algérie Algérie
Naissance 5 décembre 1959 (54 ans)
Lieu Oran
Taille 1,9 m (6 3)
Poste milieu
Situation en club
Parcours professionnel *
Saisons Club M. (B.)
- Algérie CRFO-SNS Oran
1977-1988 Algérie MC Oran
- Algérie Sadd SC
- Algérie Montpellier AH
- Algérie Toulouse UH
- Algérie CS Marseille PH
Sélections en équipe nationale **
Année(s) Équipe M. (B.)
1978 - .... Équipe d'Algérie 130 (...)
* Matchs joués et buts marqués dans chaque club
comptant pour le championnat national
et les compétitions nationales et continentales.
** Matchs joués et buts marqués pour l'équipe
nationale en match officiel.

Abdelkrim Bendjemil, né le 5 décembre 1959 à Oran, est un ancien handballeur algérien. Il est considéré comme l'un des meilleurs handballeurs de l'histoire d'Algérie. Il compte plus de 150 sélections en Équipe d'Algérie avec le brassard de capitaine durant quatre années, des titres, des coupes, des accessions, et des distinctions de toutes sortes. Il a été le Porte Drapeau de l'Algérie aux Jeux olympiques d'été de 1984 à Los Angeles.

Biographie[modifier | modifier le code]

Début[modifier | modifier le code]

Abdelkrim Bendjemil a failli devenir judoka puis footballeur. La première discipline, il l’a pratiquée durant cinq ans chez maître Lacombe, «la» référence à l’époque. Et puis, comme tous les enfants, il a été attiré par le football et a même effectué des essais au sein du club de l’EGA, l’Electra. Sa taille l’aurait prédestiné à un poste de stoppeur, libero ou avant-centre. Il se trouve que l’entraîneur des jeunes de l’Electra, Berras Lahouari, n’était pas du même avis. Déçu, il se penche vers le handball. Or, le stade des Castors et le CEM (Collège) Benzerdjeb étaient justement les viviers de la petite balle. Mais Abdelkrim a dû subir un second test pour être retenu par l'entraineur Tilmatine, séduit par son gabarit. Après quelques séances seulement, sa progression était évidente, ce qui le propulsa d’ailleurs au rang de capitaine de l’équipe minime du CEM Benzerdjeb et qui enlèvera avec lui le championnat national minimes.

Montée[modifier | modifier le code]

En cadets, c’est au sein du CRFO/SNS Oran qu’on retrouvera la future ossature du club, avec en plus de Bendjemil, Mustapha Doballah, Djamel Harrat, Hadj Boulil, Habbiche, Ghezzar, Aourak, Guendouz et Messaï, sous la férule du coach Mokrani. En cadets, ce sera Malek, puis Djillali Mekki, tous d’excellents techniciens à qui la discipline doit énormément. Les titres régionaux et «civil» et en scolaires ne se comptant plus pour cette équipe qui passera sous la bannière du MC Oran à l'époque appelé MP Oran, lors de la réforme sportive de 1977.

Gloire[modifier | modifier le code]

La suite est de notoriété publique, avec des titres nationaux et continentaux, tant avec le MC Oran qu’avec l’équipe nationale, dont Bendjemil sera l’un des piliers durant de nombreuses années, avec la distinction de capitaine pendant quatre saisons. Bendjemil a sillonné de nombreux pays d’Afrique, d’Europe, d’Asie et même le continent américain, en faisant preuve d’une constance remarquable qui lui permet de rester au top niveau bien plus longtemps que ses coéquipiers.

Confirmation[modifier | modifier le code]

Après les années passées comme athlète de performance au MC Oran, il part à l’étranger, au Qatar et en France, où il va jouer avec Montpellier AH, à Toulouse UH et à CS Marseille PH jusqu'à l'âge de 31 ans.

Palmarès[modifier | modifier le code]

Personnel[modifier | modifier le code]

avec les Clubs[modifier | modifier le code]

avec l'Équipe d'Algérie[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]