Abdelkhalek Louzani

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Abdelkhalek Louzani est un entraîneur marocain de football, né le 13 juillet 1945 à Essaouira, au Maroc[1].

Biographie[modifier | modifier le code]

Abdelkhalek Louzani débute d'abord une carrière de joueur dans sa ville natale, à l'ASS Essaouira, en deuxième division, de 1960 à 1963[2]. Par la suite, il rejoint le RSC Anderlecht, en Belgique, avec lequel il remporte la coupe[2]. Il joue ensuite pour le K Crossing VV Elewijt, pendant 10 ans, jusqu'en 1977, date à laquelle il part terminer sa carrière au ROC Charleroi-Marchienne[1]. En parallèle, il avait fait des études pour devenir entraîneur[2]. C'est ainsi qu'à Charleroi, à l'époque en D4, qu'il effectue ses débuts dans l'entraînement[1].

Louzani rentre au Maroc en 1982[3]. Sa carrière marocaine commence au Moghreb de Tétouan, jusqu'en 1983[1].

Abdelkhalek Louzani part ensuite à l'Olympique de Khouribga, où il connaît, aussitôt, son heure de gloire : il est vice-champion du Maroc, en 1984[4]. Il enchaîne, ensuite, avec différents clubs, à commencer par le Fath de Rabat, en 1985-1986, le MAT, en 1986-1987, l'Ittihad de Tanger, en 1987-1988, et revient à Khouribga[1]. Là, il décroche son deuxième titre de vice-champion national, en 1989[1]. Il entraîne le Kawkab de Marrakech pendant deux saisons, de 1990 à 1992[1], avant, ensuite, d'être nommé sélectionneur de l'équipe du Maroc, par le roi Hassan II, au début des années 1990[2]. Ainsi, en 1992, il succède à l'entraîneur allemand Werner Olk. Moins d'une année plus tard, Louzani sera démis de ses fonctions, au profit de Abdellah Blinda[2], qui qualifie le Maroc pour la Coupe du monde de 1994, aux États-Unis.

Après ce coup dur, Abdelkhalek Louzani entraîne, une nouvelle fois, l'OCK, récent finaliste de la Coupe du Trône de football sous la férule de Mehdi Faria[4]. Avec le club khouribgui, Louzani remporte, en 1996, la Coupe arabe des vainqueurs de coupe, face à Al-Faisaly Club[1]. Il perd, en 1997, la finale de la Supercoupe arabe, face à Al Ahly Club[1]. Sa carrière reprend alors de plus belle, avec plusieurs intermèdes au FUS, en 1997-1998, au Club de Meknès, en 1998-1999, au Chabab de Mohammédia, de 1999 à 2001 et au Difaâ Hassani d'El Jadida, en 2001-2002[1].

Puis, Louzani prend en charge la Jeunesse sportive El Massira à deux reprises, de 2002 à 2004, puis, lors de la saison 2005/2006[5]. Ironie de l'Histoire, lorsqu'il prend la tête du JSM, la toute première fois, c'est à la place de… Blinda[6]. En janvier 2011, suite au limogeage d'Oscar Fullone, il est nommé à la tête du KAC de Kénitra, alors que le club est 15e, avec seulement 12 points[7]. Il dirige les Kénitris lors des 15 dernières rencontres de la saison 2010/2011[5]. Louzani est, par la suite, pour la quatrième fois de sa carrière[4],[8],[9], entraîneur de l'OCK. Il succède à Youssef Lemrini, alors que le club se morfond à la 11e place du classement, avec, notamment, seulement deux victoires, pour trois nuls et autant de défaites[4]. Il déclare, à l'époque, que c'est « l'amour qu'[il] porte pour cette équipe [l]'a poussé à revenir à son chevet »[8]. Mais Louzani ne dirige le club que lors de 3 rencontres de la saison 2011/2012[5]. La direction le limoge, en effet, le 30 janvier 2012, après la défaite face à son ancien club (2004-2005) du Youssoufia de Berrechid (0-2) lors du tournoi Challenge Espoirs[10].

Palmarès[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a, b, c, d, e, f, g, h, i et j « A propos de Abdelkhalek Louzani », sur www.ockfoot.net (consulté le 4 janvier 2013)
  2. a, b, c, d et e [PDF] « 06 », sur www.lematin.ma (consulté le 4 janvier 2013)
  3. « Maghress : Abdelkhalek Louzani : «Le Maroc est le champion des occasions ratées» », sur www.maghress.com (consulté le 4 janvier 2013)
  4. a, b, c et d « Louzani revient à l’OCK », sur www.lesoir-echos.com (consulté le 4 janvier 2013)
  5. a, b et c « Football : Abdelkhalek Louzani », sur www.footballdatabase.eu (consulté le 4 janvier 2013)
  6. « Abdelkhalek Louzani a été recruté par la Jeunesse d'Al Massira, en remplacement Abdellah Blinda. Ce dernier avait quitté le club de Laâyoune sept journées à peine après le début du championnat du GNF I. », sur www.aujourdhui.ma (consulté le 4 janvier 2013)
  7. « Maroc : Abdelkhalek Louzani signe au Kénitra AC, Algérie, news, StarAfrica.com », sur football.starafrica.com (consulté le 4 janvier 2013)
  8. a et b « Sport Maroc », sur sport-maroc.com (consulté le 4 janvier 2013)
  9. « Abdelkhalek Louzani de retour à l’OCK », sur www.albayane.press.ma (consulté le 4 janvier 2013)
  10. (ar)« ألمبيك خريبڭة …. إقالة عبد الخالق اللوزاني بعد السقوط بدوري شالنجر  », sur www.botolive.com (consulté le 4 janvier 2013)