Abdallah el-Ghalib

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Arabic albayancalligraphy.svg Cette page contient des caractères arabes. En cas de problème, consultez Aide:Unicode ou testez votre navigateur.
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Moulay Abdallah.

Abdallah el-Ghalib ou Moulay Abdallah (عبد الله ﺍﻟﻐﺎﻟﺐ) fut le quatrième sultan de la dynastie saadienne de 1557 à 1574.

Il a accédé au trône comme héritier légal de de Mohammed ech-Cheikh Ier. De sa première femme, ce premier sultan saadien, le cheikh Mohammed avait eu trois fils, mais les deux plus vieux étaient morts (en 1550 et en 1551). Abdallah, le troisième, avait 40 ans quand il est devenu sultan. Il a reçu alors le nom de Billah Al-Ghalib (Par Dieu Vainqueur). Il avait été précédemment vice-roi de Marrakech et gouverneur de Fes.

Peu de temps après, trois de ses petits frères se sont enfuis du pays et ont rejoint les Turcs ottomans. Ce sont Abd Al-Malik et Ahmad, tous deux futurs sultans du Maroc. Ils ont passé 17 ans en exil dans l'Empire ottoman, entre la Régence d'Alger et Constantinople, où ils ont reçu une formation ottomane.

Le règne d'Abdallah fut un règne relativement pacifique. Le sultan sut assurer des parades tant vis-à-vis des Espagnols que vis-à-vis des Turcs d'Algérie et il consolida la souveraineté marocaine.

Sources[modifier | modifier le code]

  • de la Veronne Chantal, . Relations entre le Maroc et la Turquie dans la seconde moitié du XVIe siècle et le début du

XVIIe siècle (1554-1616). In: Revue de l'Occident musulman et de la Méditerranée, N°15-16, 1973. Mélanges Le Tourneau. II. pp. 391-401.