Abd al-Samad

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Miniature d'Abd al-Samad, 1588
Miniature de Mirza Ali, v. 1556-1565

Abd al-Samad est un peintre persan originaire de Chiraz (fin XVIe siècle), invité en Inde par Akbar pour y enseigner l'art de la miniature.

Biographie[modifier | modifier le code]

Abd al-Samad (qui signifie "esclave de l'Eternel"[1] ou Khwaja Abdus Samad était un peintre du XVIe siècle, auteur de miniatures persanes, ayant émigré en Inde où il est devenu l'un des maîtres fondateurs de la miniature moghole et plus tard, le titulaire d'un certain nombre de hautes charges administratives. Dans l'Iran moderne, il est appelé "de Shiraz ". Sous les Moghols, la carrière de Samad, de 1550 à 1595 environ, est relativement bien documentée, et un certain nombre de miniatures de cette période lui sont attribuées. À partir de 1572 environ, il dirige l'atelier impérial de l'empereur Akbar et « c'est sous sa direction que le style moghol est venu à maturité »[2].

En 2003, Barbara Brend, spécialiste de premier plan, a soutenu que Samad serait la même personne que Mirza Ali, un artiste persan dont la carrière documentée semble se terminer au moment où Abd al-Samad commence à travailler pour les Moghols[3].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Barbara Brend, Another Carrer for Mirza Ali ?, in Society and Culture in the Early Modern Middle East: Studies on Iran in the Safavid Period, p. 230, sous la direction de Andrew J. Newman, Éditeur BRILL, 2003, (ISBN 9004127747).
  2. Grove Art Online, collectif, Indian sub., §VI, 4(i): Mughal ptg styles, 16th–19th centuries, en accès restreint, consulté le 21 février 2011.
  3. Brend, p. 213.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]