Abbotsbury

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne le village du Royaume-Uni. Pour la banlieue de Sydney en Australie, voir Abbotsbury (Australie).
Abbotsbury
Administration
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Dorset
Démographie
Population 480 hab. (2001)
Géographie
Coordonnées 50° 39′ 56″ N 2° 36′ 02″ O / 50.6655, -2.6006 ()50° 39′ 56″ Nord 2° 36′ 02″ Ouest / 50.6655, -2.6006 ()  
Localisation

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte administrative du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Abbotsbury

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

Voir la carte topographique du Royaume-Uni
City locator 14.svg
Abbotsbury
Position de Abbotsbury
Le sanctuaire des cygnes d'Abbotsbury, qui existe depuis plus de 600 ans
Oies du Canada
Autre curiosité locale : la langue de sable et galet de Chesil beach, qui protège la côte de l'érosion et des vagues
Chesil beach, vu du "Château" d'Abbotsbury, avec au fond la ville et le port de Portland, ancien port militaire
Chapelle Sainte Catherine, qui date du XIVe siècle

Abbotsbury est un petit village dans le sud-ouest du Dorset, en Angleterre.

Géographie[modifier | modifier le code]

Abbotsbury est un petit village de 480 personnes du sud-ouest de l'Angleterre, situé sur le littoral de la Jurassic Coast face à la Manche dans une zone de collines calcaires, non loin de Weymouth et à sept milles au sud-ouest de Dorchester. Son code postal est DT3 4.

Le village abrite de vieilles maisons de pierre et une réserve naturelle constituée sur un ancien étang créé par des moines pour y élever des cygnes pour leur viande, site qui s'est fait connaître en janvier 2005 par la découverte de plusieurs cas de cygnes morts du virus H5N1 de la grippe aviaire.

Histoire[modifier | modifier le code]

  • À un mille et demi à l'extérieur du village au sommet d'une colline calcaire se trouve une élévation triangulaire correspondant à un ancien fort dit Château d'Abbotsbury.
  • Au XIe siècle le roi récompensa son intendant avec des terres à Abbotsbury.
  • On pense qu'il existait déjà à Abbotsbury une communauté religieuse qui a dominé l'activité du village durant 500 ans, mais elle a été détruite au moment de la dissolution des monastères. Une grange a survécu, qui serait le plus grand édifice d'une seule pièce et recouvert au monde.
  • Avant la dissolution, Abbotsbury aurait été l'un des plus importants villages du district, organisé autour d'une place au marché en son centre. Après le déclin de son monastère, Abbotsbury est devenu le petit et paisible village d'aujourd'hui.
  • En 1664, lors de la guerre civile anglaise, une bataille se déroule sur la commune. Les cavaliers de la Roundheads sont assiégés dans le clocher de l'église Saint-Nicolas qui porte encore les cicatrices d'un incendie.
  • Durant la Seconde Guerre mondiale, le front littoral a été fortifié et défendu comme un des éléments des préparatifs de guerre anglais. Le parc automobile a été utilisé pour la formation d'auto-mitrailleuses et pour tester des bombes rebondissantes pour l'Opération Chastise (nom de code d'une attaque punitive sur les barrages allemands, qui a eu lieu le 17 mai 1943).
    Non loin d'Abborsbury, l'île et le port de Portland ont subi des bombardements intenses de la part des Allemands en raison du fait qu'elle abritait une base de la Royal Navy.

L'église[modifier | modifier le code]

L'église paroissiale Saint-Nicolas date du XIVe siècle, mais a été plusieurs fois réparée ou modifiée au fil des siècles.

La tour renferme trois cloches posées en 1773 et réalisé par Thomas Castleman Bilbie. C'est un monument classé (English Heritage).

Lieux d'intérêt[modifier | modifier le code]

Le village est célèbre pour une réserve naturelle (sanctuaire d'oiseaux et un parc à cygnes créé il y a plus de 600 ans), des jardins sub-tropicaux, l'abbaye et sa grange, son château et la chapelle Ste Catherine qui domine la Manche, et pour la proximité de la Chesil Beach.

Les jardins subtropicaux d'Abbotsbury ont été fondés en 1765 par la comtesse d'Ilchester, à l'origine comme potager pour le château voisin. Depuis, les jardins ont évolué vers une parcelle de 20 acres (81 000 m²) couverte de plantes exotiques, dont beaucoup étaient des espèces récemment découvertes au moment où elles ont été introduites dans le jardin. Il y a des jardins à la française et à l'anglaise, avec des promenades.

La tempête de 1990 a endommagé un grand nombre de spécimens rares, qui ont depuis été remplacés par des plants plus jeunes.

Sur une colline au-dessus d'Abbotsbury, d'environ 80 m (260 p) de hauteur, se dresse St Catherine's Chapel, petite chapelle construite entièrement en pierre. La chapelle du XIVe siècle domine la Manche, et pourrait avoir servi - comme un phare - de point de repère pour les marins à proximité de l'île de Portland.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Références[modifier | modifier le code]

  • (en) Cet article est partiellement ou en totalité issu de l’article de Wikipédia en anglais intitulé « Abbotsbury » (voir la liste des auteurs)
  • (en) William Foot, Beaches, fields, streets, and hills... the anti-invasion landscapes of England, 1940, York, Council for British Archaeology,‎ 2006, 1e éd., poche (ISBN 978-1-902771-53-3, lien LCCN?)
  • Pitt-Rivers, Michael, 1968. Dorset. London: Faber & Faber.
  • Taylor, Christopher, 1970. The Making of the Dorset Landscape. London: Hodder & Stoughton.

Liens internes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]