Abbecourt

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Abbécourt.
Abbecourt
Mairie d'Abbecourt
Mairie d'Abbecourt
Administration
Pays Drapeau de la France France
Région Picardie
Département Oise
Arrondissement Beauvais
Canton Noailles
Intercommunalité Communauté de communes du pays de Thelle
Maire
Mandat
Jean-Jacques Antheaume
2014-2020
Code postal 60430
Code commune 60002
Démographie
Gentilé Abbecourtois
Population
municipale
781 hab. (2011)
Densité 105 hab./km2
Géographie
Coordonnées 49° 21′ 23″ N 2° 09′ 34″ E / 49.3564, 2.159449° 21′ 23″ Nord 2° 09′ 34″ Est / 49.3564, 2.1594  
Altitude Min. 77 m – Max. 150 m
Superficie 7,44 km2
Localisation

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte administrative de France
City locator 14.svg
Abbecourt

Géolocalisation sur la carte : France

Voir la carte topographique de France
City locator 14.svg
Abbecourt

Abbecourt est une commune française située dans le département de l'Oise en région Picardie. Ses habitants sont les Abbecourtois. Elle compte 528 habitants, son rang national est le n° 16 039, sa densité de population est de 90 hab/km² et sa superficie est 6,0 km2.

Géographie[modifier | modifier le code]

Communes limitrophes d’Abbecourt[1]
Warluis
Saint-Sulpice (Oise) Abbecourt[1]
Hodenc-l'Évêque Ponchon

Toponymie[modifier | modifier le code]

Voir Abbécourt.

Histoire[modifier | modifier le code]

Politique et administration[modifier | modifier le code]

Liste des maires[modifier | modifier le code]

Liste des maires successifs
Période Identité Étiquette Qualité
Les données manquantes sont à compléter.
2001 2014 Pierre Desliens DVG Retraité
2014[2] en cours
(au 22 août 2014)
Jean-Jacques Antheaume   Chef d'entreprise

Tendances politiques et résultats[modifier | modifier le code]

Le résultat de l'élection présidentielle de 2012 dans cette commune est le suivant[3]

Candidat Premier tour Second tour
Voix % Voix %
Eva Joly (EÉLV) 11 2,33
Marine Le Pen (FN) 132 27,97
Nicolas Sarkozy (UMP) 153 32,42 245 55,18
Jean-Luc Mélenchon (FG) 29 6,14
Philippe Poutou (NPA) 4 0,85
Nathalie Arthaud (LO) 2 0,42
Jacques Cheminade (SP) 0 0,00
François Bayrou (MoDem) 44 9,32
Nicolas Dupont-Aignan (DLR) 6 1,27
François Hollande (PS) 91 19,28 199 44,82
Inscrits 579 100,00 579 100,00
Abstentions 100 17,27 98 16,93
Votants 479 82,73 481 83,07
Blancs et nuls 7 1,46 37 7,69
Exprimés 472 98,54 444 92,31

Démographie[modifier | modifier le code]

Évolution démographique[modifier | modifier le code]

En 2011, la commune comptait 781 habitants. L'évolution du nombre d'habitants est connue à travers les recensements de la population effectués dans la commune depuis 1793. À partir du XXIe siècle, les recensements réels des communes de moins de 10 000 habitants ont lieu tous les cinq ans, contrairement aux autres communes qui ont une enquête par sondage chaque année[Note 1],[Note 2].

           Évolution de la population  [modifier]
1793 1800 1806 1821 1831 1836 1841 1846 1851
350 324 347 388 416 406 408 453 452
1856 1861 1866 1872 1876 1881 1886 1891 1896
475 450 494 482 462 485 456 448 454
1901 1906 1911 1921 1926 1931 1936 1946 1954
438 423 404 369 364 361 352 407 389
1962 1968 1975 1982 1990 1999 2004 2006 2009
380 409 441 522 678 670 721 752 767
2011 - - - - - - - -
781 - - - - - - - -
De 1962 à 1999 : population sans doubles comptes ; pour les dates suivantes : population municipale.
(Sources : Ldh/EHESS/Cassini jusqu'en 1999[4] puis Insee à partir de 2004[5].)
Histogramme de l'évolution démographique


Pyramide des âges[modifier | modifier le code]

Pyramide des âges à Abbecourt en 2007 en pourcentage[6].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,0 
90 ans ou +
0,0 
3,8 
75 à 89 ans
4,0 
12,7 
60 à 74 ans
12,6 
23,2 
45 à 59 ans
23,4 
23,2 
30 à 44 ans
22,4 
15,4 
15 à 29 ans
12,8 
21,6 
0 à 14 ans
24,7 
Pyramide des âges du département de l'Oise en 2007 en pourcentage[7].
Hommes Classe d’âge Femmes
0,2 
90 ans ou +
0,8 
4,5 
75 à 89 ans
7,1 
11,0 
60 à 74 ans
11,5 
21,1 
45 à 59 ans
20,7 
22,0 
30 à 44 ans
21,6 
20,0 
15 à 29 ans
18,5 
21,3 
0 à 14 ans
19,9 

Héraldique[modifier | modifier le code]

Armes de Abbecourt

Les armes d'Abbecourt se blasonnent ainsi :

d'argent à la fasce de gueules accompagnée de six merlettes de sable trois en chef et trois en pointe.

Lieux et monuments[modifier | modifier le code]

Église Saint-Martin.

Abbecourt ne compte aucun monument historique classé ou inscrit sur son territoire.

  • Église Saint-Martin, rue de l'Église, à l'extrémité sud du village : tujours entourée de son cimetière, l'église se compose d'une nef romane du début du XIIe siècle ; d'un transept dont la croisée très remaniée semble contemporaine, et dont les deux croisillons ont été construits au XVIe siècle ; d'un clocher contemporain se dressant au-dessus de la croisée du transept ; et d'un chœur à pans coupés de la fin du XVIe siècle. Avant les remaniements du XVIe siècle, pendant lesquels la base du clocher est voûtée d'ogives et pourvue de quatre arcades brisées, l'église ne comportait apparemment pas de transept. Le chœur était probablement en hémicycle ; les traces de l'ancienne arcade en plein cintre le reliant à la base du clocher restent visibles dans son mur oriental. Toutes les parties ajoutées au XVIe siècle manquent de caractère et n'affichent aucun style particulier. Ni les croisillons recouverts par des toits en appentis s'appuyant contre le clocher, ni le chœur sont voûtés. Le clocher est simplement percé de deux baies abat-son non décorées par face. C'est dans la nef que réside tout l'intérêt de l'église. Elle n'a quasiment pas changé depuis les origines, abstraction faite du porche ajouté devant le portail occidental en 1862, qui initialement était décoré d'un cordon de billettes. Le mur du nord est le mieux conservé. Comme son homologue au nord, il est dépourvu de contreforts, des chaînages d'angle en pierre de taille devant suffire, et l'appareil est constitué de petits moellons grossièrement taillés. Les fenêtres sont au nombre de trois par mur ; de petites dimensions et en plein cintre, elles bénéficient d'un double ébrasement (un à l'extérieur et un vers l'intérieur) afin de maximiser la pénétration de la lumière malgré la taille réduite. Au XIe siècle, l'ébrasement extérieur n'était pas encore courant, ce qui permet une datation de la nef en l'absence de toute ornementation[8].
  • Ancien prieuré

Personnalités liées à la commune[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes et références[modifier | modifier le code]

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Au début du XXIe siècle, les modalités de recensement ont été modifiées par la loi no 2002-276 du 27 février 2002, dite « loi de démocratie de proximité » relative à la démocratie de proximité et notamment le titre V « des opérations de recensement », afin de permettre, après une période transitoire courant de 2004 à 2008, la publication annuelle de la population légale des différentes circonscriptions administratives françaises. Pour les communes dont la population est supérieure à 10 000 habitants, une enquête par sondage est effectuée chaque année, la totalité du territoire de ces communes est prise en compte au terme de la même période de cinq ans. La première population légale postérieure à celle de 1999 et s’inscrivant dans ce nouveau dispositif est entrée en vigueur au 1er janvier 2009 et correspond au recensement de l’année 2006.
  2. Dans le tableau des recensements et le graphique, par convention dans Wikipédia, et afin de permettre une comparaison correcte entre des recensements espacés d’une période de cinq ans, le principe a été retenu, pour les populations légales postérieures à 1999 de n’afficher dans le tableau des recensements et le graphique que les populations correspondant aux années 2006, 2011, 2016, etc., ainsi que la dernière population légale publiée par l’Insee.

Références[modifier | modifier le code]

  1. Communes limitrophes d'Abbecourt sur Géoportail.
  2. « Fiche commune : Abbecourt », Union des maires de l'Oise (consulté le 22 août 2014)
  3. Ministère de l'Intérieur - Oise (Picardie), « Résultats de l'élection présidentielle de 2012 à Abbecourt » (consulté le 16 juin 2014)
  4. Des villages de Cassini aux communes d'aujourd'hui sur le site de l'École des hautes études en sciences sociales.
  5. Fiches Insee - Populations légales de la commune pour les années 2004, 2006, 2009, 2011
  6. « Evolution et structure de la population à Abbecourt en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  7. « Résultats du recensement de la population de l'Oise en 2007 », sur le site de l'Insee (consulté le 25 juillet 2010)
  8. Dominique Vermand, Églises de l'Oise : Canton de Noailles, Pays de Bray, Pays de Thelle et Vallée de Thérain, Beauvais, Conseil général de l'Oise, avec le concours de l’Office de tourisme du pôle Vexin-Sablons-Thelle,‎ s.d., 32 p., p. 6.