Abbaye de la Cervara

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de la Cervara
Image illustrative de l'article Abbaye de la Cervara
Vue de l'abbaye
Présentation
Nom local Abbazia della Cervara
Culte Catholicisme
Rattachement Diocèse de Chiavari
Début de la construction 1361
Fin des travaux 1364
Style dominant Architecture romane et byzantine
Site web www.cervara.it/
Géographie
Pays Italie
Région Ligurie
Province Gênes
Commune Santa Margherita Ligure
Coordonnées 44° 18′ 48″ N 9° 12′ 48″ E / 44.3133, 9.213444° 18′ 48″ Nord 9° 12′ 48″ Est / 44.3133, 9.2134  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Abbaye de la Cervara


L'abbaye de la Cervara est un complexe monastique datant du XIVe siècle, surplombant la mer, situé dans la province de Gênes, en Ligurie.

Situation[modifier | modifier le code]

L'abbaye de la Cervara surplombe la côte des dauphins, dans le plus large du Golfe du Tigullio. Propriété privée aujourd'hui, l'abbaye est accessible depuis la route principale menant de Santa Margherita Ligure, dans le village de Portofino, avec un détour qui mène directement à l'édifice religieux.

Historique[modifier | modifier le code]

L'édifice a été construit en 1361 par Ottone Lanfranco, un prêtre de l'église Santo Stefano de Gênes, sur un terrain, propriété des moines chartreux et dédié à saint Jérôme.

Vers l'an 1420, le pape Eugène IV concède le monastère aux bénédictins de Monte Cassino qui l'ont restauré. Le monastère devient un bastion de la diffusion de la culture flamande en Ligurie, avec des œuvres comme que le polyptyque de la Cervara (1506), de Gérard David et une Adoration des mages, un triptyque de Pieter Coecke van Aelst.

En 1546, le monastère, élevé au rang d'abbaye, est fortifié afin de faire face aux incursions des pirates d'Afrique du Nord.

À la fin du XVIIIe siècle, après la conquête française de l'Italie, l'abbaye est supprimée et mise à sac.

Le polyptyque de Cervara a été démembré et vendu par morceaux. Quatre panneaux se trouvent dans la Galerie du Palazzo Bianco à Gênes, alors que les trois autres sont au Metropolitan Museum of Art de New York et au Musée du Louvre à Paris.

En 1804 le monastère est acheté par les trappistes français qui l'abandonnent en 1811. Après plusieurs changements de propriétaires, il est actuellement la propriété d'un collectionneur privé.

En 1912, il fut déclaré monument national.

La décoration de marbre est le fruit d'une restauration du XVIIIe siècle. Le verger des moines est maintenant remplacé par un jardin à l'italienne de style Renaissance.

Pendant son histoire, l'abbaye de Cervara a abrité de nombreux hommes célèbres comme le pape Grégoire IX, Maximilien d'Autriche et François Ier de France qui a été emmené ici en 1525 comme prisonnier après sa défaite à la bataille de Pavie.

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • (it) R. Zanussi, San Colombano d'Irlanda Abate d'Europa, Pontegobbo
  • (it) Giovanni Ferrero, frammento di un legame millenario, Gênes - Bobbio,‎ 2003
  • (it) A. Maestri, Il culto di San Colombano in Italia, Archivio storico di Lodi,‎ 1939
  • (it) Archivum Bobiense, Bobbio, Rivista annuale degli Archivi storici Bobiensi,‎ 1979-2008

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :