Abbaye de Vallombrosa

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Vallombreuse.
Abbaye de Vallombrosa
Image illustrative de l'article Abbaye de Vallombrosa
Gravure de 1750
Présentation
Nom local Abbazia di Vallombrosa
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Saint-Benoît
Début de la construction 1038
Style dominant Architectures romane et baroque
Site web www.vallombrosa.it/
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Toscane
Province Province de Florence
Commune Reggello
Coordonnées 43° 43′ 55″ N 11° 33′ 28″ E / 43.73194, 11.5577843° 43′ 55″ Nord 11° 33′ 28″ Est / 43.73194, 11.55778  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Abbaye de Vallombrosa

L'abbaye de Vallombrosa ou Santa Maria di Vallombrosa[1] (ou de Vallombreuse[2] en français) est une abbaye bénédictine située dans la commune de Reggello, en Toscane, (Italie). Elle se trouve à environ 30 km au sud-est de Florence, dans les Apennins du Pratomagno, entourée de forêts de hêtres et de sapins.

Historique[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Vallombrosa a été fondée en 1038 par Jean Gualbert, un noble florentin, et est devenue la maison-mère de l'Ordre Vallombrosain.

L'abbaye a été étendue autour de l'an 1450, atteignant son aspect actuel à la fin du XVe siècle. En 1529, la tour a été construite après le pillage de l'abbaye par Charles V, au XVIIe siècle ; ont suivi le mur et au XVIIIe siècle le vivier. Aujourd'hui, l'église du monastère est ouverte aux visiteurs et une annexe vend des produits du terroir.

Faits marquants[modifier | modifier le code]

Le 7 octobre 1096, le pape Urbain II s'est adressé à la congrégation de Vallombrosa, implorant les religieux afin qu'ils soutiennent la cause d'une croisade en Terre sainte. Dans ce sermon, il a évoqué, tout particulièrement la nécessité pour les chevaliers de « rendre aux Chrétiens leur ancienne liberté[3] ».

Œuvres déplacées[modifier | modifier le code]

Retable de Vallombrosa du Pérugin et Andrea del Sarto[modifier | modifier le code]

Commandé au Pérugin en 1498, il fut placé sur l'autel le 8 juillet 1500[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. Francesco Salvestrini, Santa Maria di Vallombrosa. Patrimonio e vita economica di un grande monastero medievale, 1998 storia.unifi.it
  2. Alphonse de Lamartine in L’Abbaye de Vallombreuse dans les Apennins
  3. Voir Riley-Smith, L&J: The Crusades: Idea and Reality (Edward Arnold Pub. Ltd, Londres, 1981) p. 39
  4. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ 2000 (ISBN 2-84459-006-3), p. 133
  5. Mina Gregori, Le Musée des Offices et le Palais Pitti : La Peinture à Florence, Editions Place des Victoires,‎ 2000 (ISBN 2-84459-006-3), p. 193

Annexes[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :