Abbaye de Flaxley

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Flaxley
Image illustrative de l'article Abbaye de Flaxley
Vue générale des bâtiments actuellement existants

Nom local Dean
Diocèse Diocèse de Hereford
Patronage Sainte Marie
Numéro d'ordre (selon Janauschek) CCCXXIX (329)[1]
Fondation 30 septembre 1151
Début construction 1151
Fin construction 1154
Cistercien depuis 1151
Dissolution 4 septembre 1536
Abbaye-mère Abbaye de Bordesley
Lignée de Abbaye de Cîteaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Monument classé (le 23 septembre 1955 sous le numéro 354086[2]

Coordonnées 51° 50′ 12″ N 2° 27′ 03″ O / 51.83655083449, -2.4508686715106 ()51° 50′ 12″ Nord 2° 27′ 03″ Ouest / 51.83655083449, -2.4508686715106 ()  [3]
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Gloucestershire
District Forest of Dean
Ville Flaxley (en)

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Abbaye de Flaxley

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Flaxley

Géolocalisation sur la carte : Gloucestershire

(Voir situation sur carte : Gloucestershire)
Abbaye de Flaxley

L’abbaye de Flaxley est une ancienne abbaye cistercienne située dans la ville de Flaxley (en), dans le district de la Forêt de Dean (Gloucestershire), en Angleterre. Comme la plupart des abbayes britanniques, elle a été fermée par Henry VIII durant la campagne de dissolution des monastères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'abbaye de Flaxley est fondée entre 1151 et 1154 sur la demande du comte d'Hereford, Roger FitzMiles. La tradition veut que l'abbaye ait été construite comme un monument au souvenir de son père Miles de Gloucester, au lieu même où ce dernier était mort lors d'une chasse. Les droits de l'abbaye sont rapidement constatés (entre 1151 et 1154) par une charte du roi Henri II puis par une autre en 1158[4].

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Les moines qui construisent l'abbaye viennent de l'abbaye de Bordesley, récemment (1138) fondée dans le Worcestershire. La seconde charte du roi vient protéger les deux granges qu'ils ont déjà bâties, sept ans seulement après leur arrivée, à West Dean (en) et à Wallmore. Les moines de Flaxley s'adaptent à leur environnement : la région ne se prêtant pas bien aux cultures, ils pratiquent surtout l'élevage ovin[4].

Le premier abbé est Waleran, mais une visite du chapitre général cistercien en 1187 le dépose et propose aux moines de l'abbaye d'en élire un autre ; c'est Alan, un moine de Bordersley, qui est choisi. De nombreuses lacunes sont ensuite constatées dans la chronique abbatiale[4].

Abbés de Bordesley[modifier | modifier le code]

  • Waleran (jusqu'en 1187)
  • Alan, élu en 1187
  • Richard, élu vers 1200
  • William, élu peut-être en février 1277
  • Nicholas, attesté en 1288
  • William de Rya, attesté en 1314
  • Richard Peyto, attesté en 1372
  • William, attesté en 1426
  • — Berkeley, attesté en 1476
  • John, élu en 1509
  • William Beawdley, attesté en 1528
  • Thomas Were, attesté en 1532[4]

Dissolution du monastère[modifier | modifier le code]

Les bâtiments de l'ancienne abbaye en 1712.

Le 4 septembre 1536, comme tous les autres monastères « mineurs » du Gloucestershire, à la suite de la rupture entre Henry VIII et l'Église catholique, l'abbaye de Flaxley est fermée et détruite lors de la campagne de dissolution des monastères. Demeuraient alors à l'abbaye sept moines et un abbé[4].

Le 21 mars 1537, l'abbaye est attribuée à Sir William Kingston (en). Trois des moines sont admis dans d'autres abbayes, et l'abbé Thomas Were à Aston Rowant (en) ; le sort des quatre autres moines est inconnu[4].

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 222.
  2. (en) « Flaxley Abbey, Blaisdon », sur http://www.britishlistedbuildings.co.uk/, British Listed Buildings (consulté le 28 octobre 2013).
  3. « Flaxley », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 28 octobre 2013).
  4. a, b, c, d, e et f (en) « House of cistercian monks — 12. The abbey of Flaxley », sur http://www.british-history.ac.uk, British History (consulté le 27 octobre 2013).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]