Abbaye de Dunkeswell

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Dunkeswell
Image illustrative de l'article Abbaye de Dunkeswell
Le chemin menant à la porte de l'ancienne église abbatiale

Diocèse Diocèse d'Exeter
Patronage Sainte Marie
Numéro d'ordre (selon Janauschek) DXXXIII (533)[1]
Fondation 16 novembre 1201
Dissolution 14 mars 1539
Abbaye-mère Abbaye de Forde
Lignée de Abbaye de Cîteaux
Abbayes-filles Aucune
Congrégation Ordre cistercien
Période ou style
Protection Monument classé (le 22 février 1955 sous le numéro 86575[2]

Coordonnées 50° 53′ 20″ N 3° 13′ 03″ O / 50.888883789903, -3.2175462119378 ()50° 53′ 20″ Nord 3° 13′ 03″ Ouest / 50.888883789903, -3.2175462119378 ()  [3]
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Devon
District East Devon
Ville Dunkeswell (en)

Géolocalisation sur la carte : Royaume-Uni

(Voir situation sur carte : Royaume-Uni)
Abbaye de Dunkeswell

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Dunkeswell

Géolocalisation sur la carte : Devon

(Voir situation sur carte : Devon)
Abbaye de Dunkeswell

L’abbaye de Dunkeswell est une abbaye cistercienne située à Dunkeswell (en), située dans le Devon, en Angleterre. Elle a été bâtie à partir de 1201. Comme la plupart des abbayes anglaises, elle a été fermée en 1539, durant la campagne de dissolution des monastères.

Histoire[modifier | modifier le code]

Fondation[modifier | modifier le code]

L'abbaye est fondée sur la requête de William Brewer, shérif du Devon, qui demande à des moines cisterciens de l'abbaye de Forde de s'installer sur son territoire[4]. Il est d'ailleurs enterré dans l'abbaye à sa mort en 1226[5]

Moyen Âge[modifier | modifier le code]

Dissolution[modifier | modifier le code]

En 1536, comme de nombreuses autres abbayes anglaises, à la suite de la rupture entre Henry VIII et l'Église catholique, l'abbaye de Dunkeswell est fermée et les moines chassés.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. (la) Leopold Janauschek, Originum Cisterciensium : in quo, praemissis congregationum domiciliis adjectisque tabulis chronologico-genealogicis, veterum abbatiarum a monachis habitatarum fundationes ad fidem antiquissimorum fontium primus descripsit, t. I, Vienne,‎ 1877, 491 p. (lire en ligne), p. 299.
  2. (en) « Ruins of Dunkeswell Abbey Gatehouse, Dunkeswell », sur http://www.britishlistedbuildings.co.uk/, British Listed Buildings (consulté le 28 octobre 2013).
  3. « Dunkeswell », sur http://www.cistercensi.info, Ordre cistercien (consulté le 29 octobre 2013).
  4. (en) Bridget Cherry et Nikolaus Pevsner, Devon, vol. 5, Yale University Press,‎ 1991, 974 p. (ISBN 9780300095968, lire en ligne), p. 343
  5. (en) Joseph A. Gribbin, The Premonstratensian Order in Late Medieval England, Boydell Press,‎ 2001, 283 p. (ISBN 9780851157993, lire en ligne), p. 103

Bibliographie[modifier | modifier le code]

Document utilisé pour la rédaction de l’article : document utilisé comme source pour la rédaction de cet article.

  • Document utilisé pour la rédaction de l’article [Sparks 1978] (en) J. A. Sparks, In the shadow of the Blackdowns : life at the Cistercian Abbey of Dunkeswell and on its manors and estates, 1201-1539, Moonraker Press,‎ 1978, 133 p. (ISBN 978-0239001788, lire en ligne) ;