Abbaye de Dryburgh

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Dryburgh
Vue du cimetière, du transept, de la nef et des bâtiments d'habitation.
Vue du cimetière, du transept, de la nef et des bâtiments d'habitation.

Ordre Prémontré
Abbaye mère Abbaye d'Alnwick
Fondation 1150
Fermeture 1600
Diocèse Saint Andrews
Fondateur Hugh de Morville
Personnes liées Adam Scot
Localisation
Pays
Coordonnées 55° 34′ 29″ N 2° 38′ 59″ O / 55.574722, -2.649722 ()55° 34′ 29″ Nord 2° 38′ 59″ Ouest / 55.574722, -2.649722 ()  

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Abbaye de Dryburgh

L'abbaye de Dryburgh, sur les bords de la Tweed, en Écosse, a été fondée in 1150 par des moines Prémontrés, sur un site peut-être rendu sacré par Saint Modan autour de l'an 600.

Historique[modifier | modifier le code]

L'abbaye est fondée par des moines d'Alnwick sur un terrain appartenant à Hugh de Morville, seigneur de Cunningham et de Lauderdale. Elle fait partie du groupe d'abbayes des Borders fondées par David Ier.

Elle a été incendiée par les troupes anglaises en 1322, après sa restauration sous le patronage de Robert Ier d'Écosse. Elle a été une nouvelle fois incendiée en 1385, mais elle connaît son plein épanouissement durant le XVe siècle. Elle a finalement été détruite en 1544, survivant brièvement à la Réforme presbytérienne, jusqu'à sa donation au comte de Mar par Jacques VI d'Écosse.

Henry David Erskine, douzième comte de Buchan, a vendu le terrain en 1786. Sir Walter Scott, son gendre John Gibson Lockhart et Douglas Haig, maréchal commandant le corps expéditionnaire britannique en France de 1916 à 1918, premier comte Haig, ont été enterrés sur son espace.

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]

Liens externes[modifier | modifier le code]