Abbaye de Buckfast

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye de Buckfast
Image illustrative de l'article Abbaye de Buckfast
Présentation
Nom local Buckfast Abbey
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Saint-Benoît
Début de la construction XIe siècle
Fin des travaux 1906-07 (reconstruction)
Style dominant Architectures gothique et néo-normande
Site web www.buckfast.org.uk
Géographie
Pays Drapeau de l'Angleterre Angleterre
Comté Devon
Commune Buckfastleigh
Coordonnées 50° 29′ 34″ N 3° 46′ 32″ O / 50.49278, -3.7755650° 29′ 34″ Nord 3° 46′ 32″ Ouest / 50.49278, -3.77556  

Géolocalisation sur la carte : Angleterre

(Voir situation sur carte : Angleterre)
Abbaye de Buckfast

L'abbaye de Buckast est une abbaye bénédictine masculine appartenant à la congrégation bénédictine anglaise située à Buckfastleigh dans le Devon (Angleterre). Elle a été fondée en 1882 et est dédiée à sainte Marie.

Histoire[modifier | modifier le code]

Une première abbaye de Buckfast a été fondée par le comte Aylward en 1018 sous le règne de Cnut le Grand, puis des moines venant de l'abbaye de Savigny-le-Vieux en 1136 l'affilient à l'Ordre de Cîteaux en 1147 et la reconstruisent en pierres. L'abbaye prospère pendant le Moyen Âge grâce à la pêche et au commerce de laines. Toutefois la peste noire la décime : il n'y a plus que quatorze moines en 1377.

Elle est dissoute le 25 février 1539 sur ordre d'Henri VIII, à l'époque de la dissolution des monastères.

Six moines de France arrivent le 28 octobre 1882 pour fonder une nouvelle abbaye bénédictine, après avoir été expulsés par les lois anti-congrégationnistes de la IIIe république et avoir fondé un prieuré à Ramsgate. Les bâtiments abbatiaux actuels sont construits à partir de 1906-1907 sous l'abbé Anscar Vonier. Ils sont consacrés en 1932 et l'église est achevée en 1937 dans le style néo-normand. Le maître-autel et le baptistère sont inspirés du gothique allemand.

L'abbaye vit des produits de sa ferme[1] et de ses troupeaux, d'apiculture (abeilles Buckfast), de son magasin d'artisanat monastique, de sa librairie et de son restaurant.

Vitrail de l'abbatiale

Les moines, fidèles à la tradition bénédictine d'hospitalité, reçoivent pour des retraites et des séjours spirituels.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. En particulier de son vin fortifiant, le Buckfast Tonic Wine

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Lien externe[modifier | modifier le code]