Abbaye Notre-Dame de Belloc

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
(Redirigé depuis Abbaye de Belloc)
Aller à : navigation, rechercher
Page d’aide sur l’homonymie Pour l’article homophone, voir Bellocq.
Page d'aide sur les redirections Cet article concerne l'abbaye. Pour le fromage, voir Abbaye de Belloc (fromage).
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Chapelle Notre-Dame-de-Belloc.
Abbaye Notre-Dame de Belloc
Image illustrative de l'article Abbaye Notre-Dame de Belloc
Présentation
Culte catholique
Type Abbaye
Rattachement Ordre bénédictin
(congrégation de Subiaco)
Début de la construction 1875
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Aquitaine
Département Pyrénées-Atlantiques
Commune Urt
Coordonnées 43° 30′ 09″ N 1° 17′ 30″ O / 43.502396, -1.291695 ()43° 30′ 09″ Nord 1° 17′ 30″ Ouest / 43.502396, -1.291695 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Notre-Dame de Belloc

Géolocalisation sur la carte : Pyrénées-Atlantiques

(Voir situation sur carte : Pyrénées-Atlantiques)
Abbaye Notre-Dame de Belloc

L'abbaye Notre-Dame de Belloc est un monastère de moines bénédictins situé à Urt, dans les Pyrénées-Atlantiques. Il a été fondé en 1875.

Description[modifier | modifier le code]

La communauté suit la règle de saint Benoît et compte une quarantaine de moines. Les frères accueillent dans leur hôtellerie des hommes, des ménages et des groupes en quête de silence ou en recherche spirituelle.

Pour leur subsistance ils fabriquent notamment le fromage « Abbaye de Belloc » (pur brebis à pâte souple). Leurs activités comportent aussi des travaux d'enluminure et de calligraphie, comme une librairie ouverte au public tous les jours sauf le lundi.

Galerie d'images[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Sur les autres projets Wikimedia :

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • "Des hommes travaillés par Dieu". Histoire de l'Abbaye de Belloc de Marc Doucet (préface de Mgr Dagens), Paris, éditions du Cerf, juin 2009.

Liens externes[modifier | modifier le code]