Abbaye d'Iona

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye d'Iona
Photo de l'abbaye d'Iona
L'abbaye d'Iona vue de l'ouest, en 2011
Présentation
Nom local Iona Abbey (Anglais)
Abaid Eilean ì (Gaélique écossais)
Culte Œcuménisme (Communauté d'Iona)
Type Abbaye
Site web www.ionahistory.org.uk
Géographie
Pays Drapeau : Royaume-Uni Royaume-Uni
Nation Écosse Écosse
Council area Argyll and Bute
Coordonnées 56° 20′ 06″ N 6° 23′ 29″ O / 56.335127, -6.39137756° 20′ 06″ Nord 6° 23′ 29″ Ouest / 56.335127, -6.391377  

Géolocalisation sur la carte : Écosse

(Voir situation sur carte : Écosse)
Abbaye d'Iona

L'abbaye d'Iona est située sur l'île d'Iona près de la côte de l'île de Mull sur la côté ouest de l'Écosse. C'est l'une des plus vieux et importants centres religieux de l'Europe de l'Ouest. Cette abbaye avait un rôle de diffusion de la foi chrétienne à travers l'Écosse et cette abbaye recèle les traces de la communauté monastique de Saint Colomba d'Iona quand l'île d'Iona faisait partie du royaume Dal Riada.

Histoire[modifier | modifier le code]

La période primaire[modifier | modifier le code]

En 593, Columba venant d'Irlande arrive sur l'île d'Iona avec deux compagnons et fonde un monastère qu'il va vouloir transformer en lieu de diffusion et de propagation de la foi chrétienne parmi les Pictes et les Scots. Dès lors, l'île est le lieu des couronnements et des enterrements des rois scots. Le livre de Kells est un manuscrit enluminé, on croit qu'il a été écrit par les moines d'Iona peu avant l'an 800. La chronique d'Irlande a été écrite environ vers l'an 740. En 806 les Vikings ont massacré 68 moines dans la baie des martyrs et les moines de Columba sont retournés en Irlande. Le monastère de Kells a perdu d'autres moines car certains ont fui pour établir des monastères en Belgique, en France et en Suisse. En 825, Saint Blathmac et d'autres moines ont dû retourner sur l'île d'Iona et ils furent en partie massacrés par des bandes de Vikings qui incendièrent l'abbaye. Malgré cet incident l'abbaye ne fut pas désertée et elle continua à avoir de l'influence et de l'importance, mentionnée encore lors de la mort d'un roi appelé Amlaíb Cuarán en 980.. Saint Colomban de Luxeuil (540-615) atteste de l'existence d'une cloche dans le monastère de l'île d'Iona située dans les Hébrides intérieures en Écosse au Ve siècle.

L'abbaye à l'époque bénédictine[modifier | modifier le code]

À cette époque l'île d'Iona fut prise par le roi de Norvège et il la possèdera cinquante ans avant que Somerled institue une main mise irlandaise en 1164. En 1203 Ranald le fils de Somerled désormais le "Lord of Isles" ordonna la construction d'un nouveau monastère et cela commença par la nouvelle abbaye sur le site de l’ancienne abbaye de Columba. L'abbaye fut fondée au treizième siècle avec un style d'Augustin (l'une des seules en Écosse à voir ce style architectural.

L'abbaye à l'époque moderne[modifier | modifier le code]

En 1938 Reverend George MacLeod un pasteur écossais a dirigé un groupe de reconstruction de l'abbaye et a fondé la Communauté d'Iona. La communauté œcuménique continue à utiliser ce site. John Smith, le politicien et avocat écossais fondateur du Parti travailliste (Royaume-Uni) (ou Labor party), est enterré à Iona en 1994.

Références[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]