Abbaye San Salvatore (Abbadia San Salvatore)

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Pour les articles homonymes, voir Abbaye San Salvatore.
Abbaye San Salvatore
Image illustrative de l'article Abbaye San Salvatore (Abbadia San Salvatore)
Esplanade à l'extérieur de l'abbaye et façade de l'église
Présentation
Nom local Abbadia San Salvatore
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Rattachement Ordre de Saint-Benoît
Début de la construction 762
Style dominant Architecture romane
Géographie
Pays Drapeau de l'Italie Italie
Région Flag of Tuscany.svg Toscane
Province Province de Sienne
Commune Abbadia San Salvatore
Coordonnées 42° 52′ 40″ N 11° 40′ 48″ E / 42.8778, 11.6842° 52′ 40″ Nord 11° 40′ 48″ Est / 42.8778, 11.68  

Géolocalisation sur la carte : Italie

(Voir situation sur carte : Italie)
Abbaye San Salvatore

Géolocalisation sur la carte : Toscane

(Voir situation sur carte : Toscane)
Abbaye San Salvatore

L'Abbaye San Salvatore est un monastère d'origine bénédictine qui a donné son nom à la ville d'Abbadia San Salvatore sur le territoire de laquelle elle est située en province de Sienne, sur le flanc est du Mont Amiata.

Histoire[modifier | modifier le code]

L'abbaye fut fondée sur la via Francigena en 762 par le duc lombard Ratchis et sa période de splendeur se situe aux Xe et XIe siècles.

Reprise plus tard par les Cisterciens, elle a joué un grand rôle dans le conflit entre les Aldobrandeschi et les Orsini ou d'autres alliés des empereurs du Saint-Empire romain germanique.

L'église romane date de 1035 et elle est devenue une église paroissiale depuis 1782.

Son aspect actuel est dû aux restructurations des années 1930 et reprises ces dernières années 2000.

Architecture[modifier | modifier le code]

L'église romane présente une façade campanaire élevée, flanquée de deux tours, celle de droite étant restée incomplète.

L'intérieur est à croix latine, avec une crypte à colonnes remarquable (trente colonnes surmontées de chapiteaux à motifs géométriques ou zoomorphes d'ascendance lombarde), surmontée depuis sa découverte et sa restauration des années 1930 d'une partie de la nef et d'un chœur surélevés accessibles par un grand escalier. L'accès à la crypte s'opère par deux escaliers latéraux qui permettait une circulation sans croisement des moines.

Œuvres[modifier | modifier le code]

  • Crucifix polychrome de la fin du XIIe siècle.
  • Tableaux de Francesco Nasini :
    • La Légende du duc Ratchis (1652-1653),
    • Martyre de San Bartolomeo,
    • Vie de la Vierge (1653-1659),
    • Nativité et Fuite et retour d'Égypte de la chapelle de la crèche,
    • Fresques du presbytère avec son frère Antonio Annibale
  • La capella del Presepio : Nativité, Fuite et retour d'Égypte

Galerie de photos[modifier | modifier le code]

Sources[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • G. Contorni, « Il complesso abbaziale di San Salvatore al Monte Amiata dal Cinquecento alla soppressione », in L'Abbazia di San Salvatore al Monte Amiata…, Florence, 1988, p. 91.