Abbaye Saint-Germain d'Auxerre

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Abbaye Saint-Germain
Image illustrative de l'article Abbaye Saint-Germain d'Auxerre
Présentation
Culte Catholicisme
Type Abbaye
Début de la construction Ve siècle
Protection Logo monument historique Classée MH (1971)
Géographie
Pays Drapeau de la France France
Région Bourgogne
Département Yonne
Commune Auxerre
Coordonnées 47° 48′ 02″ N 3° 34′ 22″ E / 47.800556, 3.572778 ()47° 48′ 02″ Nord 3° 34′ 22″ Est / 47.800556, 3.572778 ()  

Géolocalisation sur la carte : France

(Voir situation sur carte : France)
Abbaye Saint-Germain

L'abbaye Saint-Germain, à Auxerre, est une abbaye bénédictine fondée au Ve siècle par saint Germain d'Auxerre avec l'un de ses disciples Saturnin[1].

Histoire[modifier | modifier le code]

Le sol et les bâtiments avec l'ancienne église abbatiale font l’objet d’un classement au titre des monuments historiques depuis le [2].

Saint Germain d'Auxerre, fondateur et évêque d'Auxerre, fut inhumé le 1er octobre 448 dans l'oratoire modeste qu'il avait créé[1].

Le véritable essor de l'abbaye date du VIe siècle, lorsqu'elle est reconstruite par la reine Clotilde, ancienne princesse de Bourgogne[3], puis au IXe siècle sous le règne de Charles le Chauve[4], grâce aux soutiens de ceux-ci. L'école de Saint-Germain d'Auxerre devient l'une des plus réputées de Francie occidentale et de l'Occident chrétien. Le rayonnement intellectuel de l'école d'Auxerre est essentiel dans la période de renaissance carolingienne, grâce à ses maîtres : Murethach, Haymon, Heiric (élève de Loup de Ferrières qui joua peut-être également un rôle à Auxerre) et Remi.

Des agrandissements et rénovations se succèdent, surtout jusqu'à la fin du Moyen Âge. En 1250, les moines de cette abbaye s'associent avec ceux de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun[5].

Salle capitulaire de l'abbaye de Saint-Germain

Architecture[modifier | modifier le code]

Église abbatiale[modifier | modifier le code]

Cloître[modifier | modifier le code]

Bâtiments conventuels[modifier | modifier le code]

Jardins[modifier | modifier le code]

Abbés[modifier | modifier le code]

(liste non exhautive)

  • Hugues (1104), approuve en cette année une Charte au bénéfice du Prieuré Saint-Marcel de Fleurey-sur-Ouche, signée par le Duc Hugues II de Bourgogne[6].
  • Guy de Munois (1285-1309).
  • Gaucher Dignon de Chéu (1309-1334).
  • Étienne 1er de Chitry (1334-1353).
  • Guillaume Grimoard (1353-1362).
  • Étienne II de Chitry (1362-1381).
  • Hugues V de Ballore (1381-1408).
  • Jean II de Nanton (1409-1422).
  • Hervé de Lugny (1422/23-1453).
  • Hugues VI de Tyard (1453-1495).

Moines et personnalités célèbres[modifier | modifier le code]

Terriers, propriétés, revenus[modifier | modifier le code]

Iconographie[modifier | modifier le code]

Bibliographie[modifier | modifier le code]

  • Vaast Barthélemy Henry, abbé, Histoire de l'Abbaye de Saint-Germain d'Auxerre, chez Ch. Gallot à Auxerre, 1853., 590 p.
  • Christian Sapin (Dir.), Peindre à Auxerre au Moyen Âge. IXe ‑ XIVe siècles. 10 ans de recherche à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre et à la cathédrale Saint-Étienne d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre et Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, Auxerre et Paris, 1999, 312p., (ISBN 978-2-7355-0416-9).
  • Christian Sapin (Dir.), Archéologie et architecture d'un site monastique. 10 ans de recherche à l'abbaye Saint-Germain d'Auxerre, Centre d'études médiévales d'Auxerre et Éditions du Comité des travaux historiques et scientifiques, Auxerre et Paris, 2000, 493p., (ISBN 978-2-7355-0421-3).

Voir aussi[modifier | modifier le code]

Articles connexes[modifier | modifier le code]


Liens externes[modifier | modifier le code]

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. a et b http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_fon.htm
  2. « Notice no PA00113579 », base Mérimée, ministère français de la Culture
  3. http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_bas.htm
  4. http://www.auxerre.culture.gouv.fr/fr/his/f_car.htm
  5. Cartulaire de l'Abbaye de Saint-Martin d'Autun, Charte no LX. Texte en ligne.
  6. Religieux bénédictin de l'Abbaye Saint-Bénigne de Dijon, Histoire Générale et particulière de Bourgogne..., Dijon, chez Antoine de Fay, 1739, t.I, p.234-235.

Sur les autres projets Wikimedia :