Aaron Cicourel

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher

Aaron Victor Cicourel est un sociologue américain né le , élève de Alfred Schütz et de Harold Garfinkel.

Il est actuellement professeur émérite à l'université de Californie à San Diego. Après avoir contribué au développement de l'ethnométhodologie, il se tourne ensuite vers la sociologie cognitive.

Son principal terrain d’enquête est formé par les interactions entre médecins et patients, et en particulier l’usage en contexte des catégories professionnelles et ordinaires servant à nommer les troubles et les symptômes[note 1].

Publications[modifier | modifier le code]

  • Cognitive sociology: language and meaning in social interaction, New York: Free Press, 1974
    • Traduction française en 1979, Sociologie cognitive, PUF, Paris
  • (1985) Text and discourse, Ann. Rev. Anthropol., 14: 159-85
  • (1988) Elicitation as a problem of discourse, in Sociolinguistics: an international handbook of the science of language and society, Walter de Gruyter
  • (1987) The interpenetration of communicative contexts: Examples from Medical encounters, Social Psychology Quarterly, Vol. 50, no 2, p. 217-226
  • « The integration of distributed knowledge in collaborative medical diagnosis », in Intellectual teamwork. Social and technological foundations of cooperative work, edited by J. Galegher, R.E. Kraut and C. Egido, 1990, Mahwah, NJ: Lawrence Erlbaum Associates, p. 221-242.
    • Ces trois derniers articles sont disponibles en traduction française dans Le raisonnement médical.
  • Le Raisonnement médical. Une approche socio-cognitive. Textes réunis et présentés par Pierre Bourdieu et Yves Winkin. 2002, Seuil, coll. Liber, Paris.

Références[modifier | modifier le code]

  1. On peut consulter Philippe Corcuff, « Aaron V. Cicourel : de l’ethnométhodologie au problème micro/macro en sciences sociales », SociologieS, Découvertes / Redécouvertes,‎ 29 octobre 2012 (lire en ligne)
    Introduction au texte d’Aaron V. Cicourel, « Micro-processus et macro-structures » (1981) [lire en ligne]

Liens externes[modifier | modifier le code]