Aarburg

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Page d'aide sur l'homonymie Ne doit pas être confondu avec Aarberg.
Aarburg
Blason de Aarburg
Héraldique
Administration
Pays Drapeau de la Suisse Suisse
Canton Argovie
District Zofingen
communes limitrophes
(voir carte)
Olten, Starrkirch-Wil, Oftringen, Rothrist
Maire M. Karl Grob (PDC)
NPA 4663
N° OFS 4271
Démographie
Population 7 238 hab. (31 décembre 2013)
Densité 1 638 hab./km2
Géographie
Coordonnées 47° 16′ 00″ N 7° 56′ 00″ E / 47.2666666667, 7.9333333333347° 16′ 00″ Nord 7° 56′ 00″ Est / 47.2666666667, 7.93333333333  
Altitude 412 m
Superficie 442 ha = 4,42 km2
Divers
Langue Allemand
Localisation

Géolocalisation sur la carte : canton d'Argovie

Voir sur la carte administrative du Canton d'Argovie
City locator 14.svg
Aarburg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte administrative de Suisse
City locator 14.svg
Aarburg

Géolocalisation sur la carte : Suisse

Voir la carte topographique de Suisse
City locator 14.svg
Aarburg
Liens
Site web www.aarburg.ch
Sources
Référence population suisse[1]
Référence superficie suisse[2]

Aarburg est une commune suisse du canton d'Argovie, située dans le district de Zofingue.

Géographie[modifier | modifier le code]

La commune d’Aarburg est située au bord de l’Aar, à 412 mètres d’altitude. À 3 kilomètres au sud-ouest d’Olten, elle se trouve à proximité du principal nœud ferroviaire de Suisse et de l’important carrefour autoroutier A1/A2. Sa superficie est de 441 hectares.
Le niveau de base du réseau de nivellement suisse est situé à Aarburg[3].

Histoire[modifier | modifier le code]

Un château fort a été construit sur la cluse de l’Aar vers la fin du XIIe siècle par les comtes de Frobourg. Un document de 1123 mentionne le lieu sous le nom d’Areburc.

À la fin du XIIIe siècle, les comtes de Frobourg ont vendu le château aux Habsbourg. Le château a été annexé par Berne en 1415. Il est devenu la résidence du bailli. En 1803, à l’indépendance du canton d’Argovie, il fut transformé en arsenal et en pénitencier.

Le premier pont fut construit en 1837, auparavant, le passage de la rivière était assuré par un bac.

Le 4 mai 1840, un incendie a ravagé le village, détruisant l'église, vingt-huit logements et trois tavernes, faisant 68 sans-abri.

Transports[modifier | modifier le code]

Ligne ferroviaire CFF Olten-Berne Ligne ferroviaire CFF Olten-Lucerne Lignes du bus vers Oftringen, Zofingue et Olten. Autoroute A1 Zurich-Berne, sortie Rothrist Autoroute A1 Bâle-Chiasso, sortie Rothrist

Économie[modifier | modifier le code]

  • Franke, technique de cuisine

Monuments[modifier | modifier le code]

  • Château et forteresse. Le donjon et le corps de logis remontent au haut Moyen Âge. Une aile en baroque primitif a été édifiée au sud en 1621. Le château
  • Église paroissiale réformée. L'église à une nef néo-gothique construite par Johann Jakob Heimlicher (1842-45) remplace l'église détruite par l'incendie.

Notes et références[modifier | modifier le code]

  1. « Bevölkerungsentwicklung im zweiten Halbjahr 2013 » [PDF], sur Office de la Statistique du Canton d'Argovie
  2. « Statistique de la superficie 2004/09 : Données communales », sur Office fédéral de la Statistique (consulté le 23 septembre 2010)
  3. Gubler, E., H. G. Kahle, E. Klingelé, S. Mueller, and R. Olivier (1981), Recent crustal movements in Switzerland and their geophysical interpretation, Tectonophysics, 71(1-4), 125-152.

Liens externes[modifier | modifier le code]