Aalbeke

Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.
Aller à : navigation, rechercher
Aalbeke
L’église Saint-Corneille
L’église Saint-Corneille
Administration
Pays Drapeau de la Belgique Belgique
Région Drapeau de la Région flamande Région flamande
Communauté Drapeau de la Flandre Communauté flamande
Province Drapeau de la province de Flandre-Occidentale Province de Flandre-Occidentale
Arrondissement Courtrai
Commune Courtrai
Code postal 8511
Zone téléphonique 056
Démographie
Population 2 924 hab. (31/12/2006)
Densité 408 hab./km2
Géographie
Coordonnées 50° 47′ N 3° 14′ E / 50.783, 3.23350° 47′ Nord 3° 14′ Est / 50.783, 3.233  
Superficie 717 ha = 7,17 km2
Localisation
Localisation d'Aalbeke au sein de Courtrai
Localisation d'Aalbeke au sein de Courtrai

Géolocalisation sur la carte : Flandre-Occidentale

Voir sur la carte administrative de Flandre-Occidentale
City locator 14.svg
Aalbeke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte administrative de Belgique
City locator 14.svg
Aalbeke

Géolocalisation sur la carte : Belgique

Voir la carte topographique de Belgique
City locator 14.svg
Aalbeke

Aalbeke est une section de la ville belge de Courtrai située en Région flamande dans la province de Flandre-Occidentale. Jusqu'en 1977, c'était une commune à part entière. En picard, elle se nomme Ôbèke.

Géographie[modifier | modifier le code]

Aalbeke se trouve 6 kilomètres au sud-ouest du centre-ville de Courtrai et est limitrophe de Marke, Rollegem, Mouscron (section de commune), Rekkem et Lauwe[1].

Évolution démographique[modifier | modifier le code]


Source[2] : INS - Remarque : 1806 - 1970 = recensements ; 1977 et 2003 = nombre d'habitants au 1er janvier.

Transports[modifier | modifier le code]

L'échangeur d'Aalbeke, au croisement de la E17 et de la E403, se trouve à proximité du village.

Toponymie[modifier | modifier le code]

Aalbeke apparaît pour la première fois dans un document en 1136 sous le nom d'Albecca.

Anciens bourgmestres d'Aalbeke[modifier | modifier le code]

  • Jacob van de Kerckhove (1679 - 1699)
  • Willem de Schynckele (1699 - 1706)
  • Joost Cannaert (1706 - 1717)
  • Cornelius van den Bulcke (1717 - 1734)
  • Noël de Praetere (1734 - 1740)
  • Jan Lesaege (1748 - 1755)
  • Pieter Cannaert (1755 - 1761)
  • Jan van den Bulcke (1761 - 1763)
  • Jan-Baptist de Kimpe (1763 - 1775)
  • Pieter Cannaert (1775 - 1789)
  • Antoon-Frans Lienaert (1789 - 1792)
  • Jan de Kimpe (1792 - 1798)
  • Pieter Lerouge (1798 - 1808)
  • Jan-Baptist Cannaert (1808 - 1815)
  • Jan-Jacob Cottignies (1815 - 1829)
  • Joseph-Bernard Berton (1829 - 1842)
  • Honoré Dufaux (1843 - 1852)
  • Pieter-Jan Margo (1852 - 1857)
  • Victor Pycke (1858 - 1868)
  • Jean-Louis Mullier (1868 - 1895)
  • Henri Bonte (1896 - 1931)
  • Henri Castel (1931 - 1932)
  • Edward Torreele (1933 - 1939)
  • Alphons Ovaere (1942 - 1944)
  • René Bonte (1944 - 1946)
  • Georges Gheysen (1946)
  • René Vanhoenackere (1947 - 1964)
  • Georges Neirynck (1965 - 1976)

Curiosités[modifier | modifier le code]

  • Aalbeke offre de vastes panorama sur les vallées de la Lys et de l'Escaut ;
  • les châteaux de Allart et Sterre, le Wit Kasteel ;
  • le Hoogmolen, un moulin à vent en bois classé, datant de 1717 ;
  • l'église Saint-Corneille (Sint-Cornelius Kerk), sur la place du village. Les reliques de saint Corneille font trois fois le tour de l'église lors d'une procession. Le nombre de participants est estimé à plus de mille. Chaque année, des centaines d'habitants du quartier écrivent pour entrer dans la confrérie de Saint Corneille.

Sur les autres projets Wikimedia :

Notes[modifier | modifier le code]

  1. Dans le sens des aiguilles d'une montre, en partant du nord.
  2. Page d'accueil de l'INS